Ailleurs

Kim Jong-un, icône des temps modernes

Après l’avoir découvert plongé dans la contemplation de choses diverses ("Kim Jong-un looking at things", novembre 2014), voici notre "père de peuple" grimé en quelques-uns des personnages les plus emblématiques de la culture populaire. Hulk, Pikachu, Super Mario, Tinky Winky ou encore Ronald McDonald : le "grand soleil de la nation" en voit de toutes les couleurs, sous les crayons de l’artiste brésilien Butcher Billy.

© Behance.net / Butcher Billy

Ailleurs

Corto Maltese à la sauce Hergé ou Uderzo ?

Voici un exercice graphique très intéressant, réalisé par Jaakko Seppälä, un artiste finlandais : imaginer à quoi ressembleraient 10 des plus grands personnages de BD - de Donald Duck à Astérix en passant par Garfield et le Capitaine Haddock- représentés par un dessinateur qui n’est pas le leur... Le résultat est parfois déconcertant !

© Jaakko Seppälä

Ailleurs

On peut tout faire avec des LEGO, la preuve (bis) !

Après la vidéo des scènes mythiques du cinéma réalisées par un ado de 15 ans en LEGO (cf novembre 2014), voici les oiseaux, remarquablement confectionnés en LEGO par un jardinier anglais, Tom Poulsom. Amoureux de la nature... et des petites briques, évidemment, il s’est inspiré de ses observations champêtres pour créer ces oiseaux bluffants de réalisme. De véritables sculptures...

© Tom Poulsom

Ailleurs

S’il te plaît, dessine-moi une peluche...

Proximité de Noël oblige, ce site a retenu toute mon attention. Enfant, qui n’a pas rêvé de voir ses dessins prendre vie ? "Your dream comes true, babe !" Grâce au site américain Budsies, qui se propose de reproduire en vraies peluches toutes douces les dessins de vos bambins. Pour la modique somme de 69$, ce serait dommage de s’en priver... (en anglais)


Ailleurs

L’Inde, l’autre pays du cinéma

Des façades de cinéma comme on rêverait d’en avoir en France ; voilà ce qu’offre le sud de l’Inde à l’amateur de films made in Bollywood. Formes, couleurs, matériaux : il y en a pour tous les goûts ! Deux photographes allemandes, Sabine Haubitz et Stefanie Zoche, nous présentent quelques cinémas remarquables, qui fleurent bon les années 50’ et 60’ sans s’affranchir de la culture spécifiquement indienne. Dépaysant !

Ailleurs

Gloire éternelle au Dirigeant Suprême de la Nation Kim Jong-Un !

En Occident, on ne connait pas le délicieux frisson que peut procurer la simple vue de notre dirigeant bien-aimé. Le voir regarder des choses, par exemple... Grâce soit rendue au tumblr kim jong-un looking at things, qui nous fait découvrir le grand homme s’intéressant de près à ce que son peuple éclairé produit de mieux. Tout comme son père, le défunt Kim Jong-Il, déjà grand amateur de... choses.


Ailleurs

Pas possible ! Les Soviets avaient la bombe ?

Situées entre Kazakhstan et Russie, ces villes et bases militaires -interdites et ne figurant sur aucune carte- ont été témoins des essais nucléaires soviétiques durant la Guerre Froide. Des centaines de tests de missiles longue distance et d’explosions atomiques s’y sont déroulés, souvent à proximité des populations locales qui ont servi de cobayes. Le photographe Nadav Kander s’y est rendu, et nous montre ce qu’elles sont devenues. Glaçant...

© Nadav Kander

Ailleurs

Belgique, terre de mystères...

C’est en Belgique que l’on trouve un cimetière de voitures un peu particulier, puisqu’il réunit en pleine forêt plusieurs centaines de voitures d’après-guerre. Une légende prétend qu’elles furent abandonnées par des GIs à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, parce qu’ils ne pouvaient pas les expédier vers les États-Unis, mais espéraient venir les récupérer plus tard. Quoi qu’il en soit, ces clichés de carcasses ne manquent pas de charme et de poésie...

© PhotoMonde, Amusing Planet, Bored Panda

Ailleurs

Mettre les pieds dans un sex-shop ? Jamais, c’est trop glauque !

Et bien ce serait une erreur, surtout si vous vous trouvez à Munich... Car c’est là, et nulle part ailleurs, que se trouve le Fun Factory, sex-shop d’un nouveau genre, entièrement relooké par le designer new-yorkaisKarim Rashid. Graphismes hypnotiques lumineux, formes incurvées, vitrines épurées, couleurs enveloppantes : tout est conçu pour extraire le client de l’espace-temps classique...

©fubiz.net

Ailleurs

Quand je sera grand j’aura un Meccano !

Et bien l’heure est enfin venue, grâce au studio de design Meccano Home. Lequel propose une gamme de mobilier reposant sur les mêmes formes, couleurs, matériaux et procédés de montage que le jeux de construction de notre enfance. Avec 20 modules d’assemblage, on peut créer une multitude de meubles : table, console, chaise, bureau, rangements, tabouret, etc. Un peu cher, mais tellement design et délicieusement régressif !

©Meccano home

Ailleurs

Il y a 100 gr de plus ; je vous les mets tout de même ?

Si vous êtes accro aux marchés façon bazar, vous DEVEZ faire un tour à la "Commodities City", le plus grand marché de gros de produits courants en Chine, situé à Yiwu. 62 000 stands, 100 000 exposants, 4 millions de m2, plus de 40 000 visiteurs par jour : explosé, le Grand Bazar d’Istanbul ; atomisé le marché de Rungis, pulvérisé le marché de Chatuchak (Thaïlande) ! Une débauche de formes et de couleurs, magnifiquement captée par le photographe anglais Richard John Seymour. Hypnotique et un tantinet oppressant...

© Richard John Seymour.

Ailleurs

C’était tout de même mieux avant...

C’est une découverte quasi-archéologique qu’a faite le designer américain Nathan Chandler en achetant cette maison, restée inoccupée depuis 1956. Pensez, une cuisine années 50/60 entièrement d’origine ! Plans de travail et évier roses pastel, appareils électroménagers General Electric (accompagnés des manuels d’époque) jamais utilisés, mobilier en parfait état... On s’attendrait presque à voir apparaître une jeune ménagère en jupe vichy et soquettes blanches, façon sitcom !

© Nathan Chandler

Ailleurs

Chirac, t’es un crack !

Il n’a jamais été autant à la mode qu’en ce moment, le grand (par la taille) Jacques. Faisant l’objet d’une "chiracmania" d’autant plus surprenante qu’il est considéré par ailleurs comme l’un des présidents qui a le moins agi durant ses 2 mandats, il a aujourd’hui droit à son tumblr, sobrement intitulé Fuck Yeah Jacques Chirac. On y trouve une collection de photos le montrant sous un angle fort peu protocolaire, et même carrément cool. Ca change des images officielles compassées !

© Fuck Yeah Jacques Chirac

Ailleurs

Les clowns, ça fait peur...

C’est en tout cas ce que semble penser le photographe franco-italien Eolo Perfido, sans doute traumatisé par quelque film d’horreur mettant en vedette un clown... Inspiré par le jeu tout en exagération des vedettes du muet (Buster Keaton, Charlie Chaplin), il publie Clownville, une série de photos inquiétantes, vulgaires, outrancières, voire traumatisantes, montrant le côté obscur des clowns. A ne surtout pas montrer à de jeunes enfants avant qu’ils aillent se coucher !

© Eolo Perfido

Ailleurs

Dans mon jardin d’hiver... (Henri Salvador)

Pour profiter de son jardin ou de sa terrasse par grand froid ou sous la canicule, Lapadd, l’excellent site "de lutte contre les contraintes du quotidien", a trouvé la solution : Garden Igloo. Il s’agit d’un dôme géodésique polyvalent, qui peut servir indistinctement de serre, d’abri de jardin, de véranda, de tonnelle ou d’abri ombragé. Léger, facile à monter (... et démonter !) sans outil, imperméable, il couvre 10 m2 et offre un volume utile de 16 m3. On vous garde une petite place ?

© Lapadd

Ailleurs

Et cet hiver, tu vas en Ködörösêse Tî Bêafrîka ou en Chalo Cha Malawi ?

Vous n’en disconviendrez pas : nommer le pays où l’on se rend par son appellation originale, c’est tout de même plus classe, non ? Et bien voici la planisphère "Endonyme", où tous les pays sont intitulés du nom inscrit dans leur Constitution, et dans la langue locale. Une façon de lutter contre l’anglicisation rampante de la géographie et de resituer les choses dans leur contexte géopolitique !

@ Endonym map

Ailleurs

Sculpter des ballons ? Gonflé !

Enfant, on a tous eu un vieil oncle qui, à la fin du déjeuner de famille, nous émerveillait en créant une girafe ou un chat à l’aide de quelques ballons gonflables... L’artiste japonais Masayoshi Matsumoto, lui, fait de ce passe-temps un véritable art. La preuve avec ces magnifiques sculptures -dans le cas présent c’est le mot juste- d’animaux, d’une précision bluffante lorsque l’on sait que l’artiste n’utilise que des ballons... et rien d’autre (ni adhésif, ni feutres...) !

@ Masayoshi Matsumoto

Ailleurs

Rue de la Paix ? Place Vendôme ? Non, juste mon aquarium.

Vous ne connaissez pas les trichoptères ? Ce sont de petites larves aquatiques qui construisent des fourreaux à partir de débris naturels récupérés au fond des rivières afin de se protéger. On doit à l’artiste Hubert Duprat l’idée d’utiliser leurs talents naturels de bâtisseur. Il les a placé dans un aquarium, leur a fourni comme seul matériau des paillettes d’or, des perles et des miettes de pierres fines et précieuses... et les a laissé travailler. Résultat : des pièces de joaillerie on ne peut plus uniques. La nature fait décidément bien les choses !

@ Hubert Duprat

Ailleurs

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le selfie !

Bon, il faut s’y faire : le selfie est bel est bien un phénomène de société, et nous ne sommes pas au bout de nos surprises en la matière... J’en veux pour preuve ce nouveau titre de la presse (italienne), sobrement intitulé "Selfie". Un magazine que l’on doit aux Editions Lunasia (qu’elles en soient remerciées !..), pour tout savoir de l’art (si l’on peut dire...) de se prendre en photo avec son smartphone. On vit une époque formidable, vous dis-je !

@ Courrier International

Ailleurs

Prequel ? Reboot ? Spin-off ? Retcon ?

Fan de cinéma US, vous avez parfois un peu de mal à appréhender ces petits termes utilisés par les critiques, censés expliquer à quelle catégorie cinématographique appartient tel ou tel blockbuster hollywoodien ? Il faut dire qu’ils font régulièrement des petits, alors forcément, on s’y perd. Relax ! Phalène de La Valette, journaliste au Point, vous a entendu, et vous révèle leurs définitions. De quoi briller lors de vos prochains dîners en ville...

@ 9gag.com

Ailleurs

Regarde donc où tu marches !

Il fallait y penser : photographier les sols que l’on arpente tous les jours sans forcément y prêter attention. Et vous savez quoi ? Rien qu’à Paris, on foule des sols d’une grande beauté. Tuiles peintes, mosaïques, tomettes, planchers, dalles, etc. : autant de matériaux qui deviennent de vraies oeuvres d’art entre les mains de certains artisans. On doit cette révélation au photographe espagnol Sebastian Erras. Chapeau bas.

Ailleurs

Amityville + Shining = ?

Fans de films d’horreur, vous allez être comblés par le travail du photographe autrichien Thomas Windisch. Il vous a dégoté des bâtiments flippants à souhait, à savoir des asiles psychiatriques abandonnés à la fin des années 70, restés "dans leur jus". Enfin, quand je dis abandonnés, je n’en suis pas si sûr : on imagine sans mal quelques esprits torturés et fantômes de patients décédés hantant ces lieux angoissants. Who you gonna call ?


Ailleurs

Chucky, sors de ce corps !

Il y a vraiment des modes dont on se demande de quel désordre mental elle sont l’aboutissement... Prenons l’exemple des "poupées reborn". Il s’agit de poupées hyper-réalistes, conçues par des artistes plasticiens et peintres, qui se doivent de ressembler le plus fidèlement possible à un vrai nouveau-né. Elles sont livrées en kit, et il vous appartient de les assembler. Voire de les personnaliser, selon vos fantasmes. Le résultat est effrayant ! Et définitivement à ne pas mettre entre les mains d’enfants !

etsy

Ailleurs

Le futur, c’était mieux avant.

Surtout quand il est mis en scène par Syd Mead, designer américain à l’origine spécialisé dans le design automobile, qui s’est rendu célèbre en participant à l’élaboration des univers visuels futuristes de films comme Tron, Blade Runner, Aliens le retour ou encore Star Trek. Autant vous dire que Syd, c’est du lourd. Voici un petit aperçu de son génie créatif à travers certaines de ses illustrations rétro-futuristes, réunies par James Vaughan sur sa page flickr.

Jay Mead

Ailleurs

Ca sent bon l’huile de vidange et le cambouis.

Une étendue de sel à perte de vue. Un soleil de plomb. Pas âme qui vive. Bienvenue au lac salé de Bonneville, dans l’Utah. Bon, dit comme ça, ce n’est pas vraiment le spot touristique auquel vous rêvez... Mais mettez-y quelques bolides sortis de Mad Max, propulsés par des substances a minima très polluantes et sans doute fortement explosives, et vous découvrez le Bonneville Speedway, magnifié ici par les clichés du photographe Christopher Wilson. Rage road !

Christopher Wilson

Ailleurs

We are the robots (Kraftwerk).

Ca ne pouvait se passer qu’au Japon, le pays de l’intelligence artificielle ! Bienvenue au Henn-na, le premier hôtel entièrement géré par des robots. A l’entrée de l’hôtel, un robot vous oriente. A la réception, un robot enregistre vos données biométriques. A la consigne, un robot range vos valises. Dans les couloirs un robot porte vos bagages. Dans votre chambre un robot concierge répond à vos questions. Il n’y a que la sécurité et l’entretien qui soient encore gérés par des humains. Résolument conceptuel !


Ailleurs

Beautés de tous pays, unissez-vous !

Qu’est-ce que la beauté ? Quels sont ses attributs ? Comment décrète-t-on que celui-ci est beau et celui-là pas ? Des questions que se pose visiblement la photographe Mihaela Noroc, auteure de ce magnifique tumblr "The Atlas of Beauty". Son credo : capter la beauté des femmes dans leur cadre habituel, des Pays Baltes à l’Afrique, du Brésil à l’Asie Centrale, du Népal à l’Ethiopie. Vêtues de leurs tenues traditionnelles, dans leur environnement de tous les jours, sans mise en scène. Nature. Authentique. Et magnifique !

Ailleurs

Corée du Nord, un petit parfum de Fifties...

Décidément, la RPDC (République Populaire Démocratique de Corée) est à la mode ! Il faut avouer que découvrir ce pays, c’est retourner plus de 60 ans en arrière, particulièrement pour ce qui est de l’architecture. C’est ce qu’illustrent bien ces clichés d’Oliver Wainwright, pris durant l’été 2015. Des bâtiments aux dimensions impressionnantes, des couleurs pastels, des formes douces... et toujours aussi peu de monde ! Bienvenue au Pays du Matin Calme, revisité par Staline.


Ailleurs

La guerre des mondes. Heu, des drones.

Ca y est, nous y sommes, la guerre des drones est déclarée ! Plus exactement, voici le premier drone anti-drones, développé par une équipe universitaire du Michigan (USA). Il projette à très grande vitesse un filet (portée de tir : 12 mètres) afin de capturer le drone indésirable. Puis le tracte jusqu’au point souhaité. Seule limite : ne pas se retrouver face à un drone plus gros, aux hélices protégées... et plus puissant ! Au risque d’être le perdant du duel...

Hirolab

Ailleurs

On m’a piqué mon vélo ! Ah non, j’oubliais...

Lorsqu’on manque de place, forcément on devient plus affuté en matière de rangement. Au Japon, on manque singulièrement d’espace, surtout dans les villes. Mais pas d’idées, quand il s’agit de réfléchir au stationnement des vélos, moyen de locomotion très prisé là-bas. La société Giken propose ainsi une infrastructure entièrement automatisée qui avale les vélos et les stationne à 11 mètres sous terre. Et les restitue en moins de 15 secondes. De quoi désengorger les trottoirs. Brillant !

Giken

Ailleurs

Afghanistan : si, si, il y eu un "avant"...

Il y a fort à parier que l’Afghanistan évoque pour vous talibans, burqa, corruption, champs de pavot, mollah Omar, obscurantisme, violence... Ce ne fut pas toujours le cas. Ainsi qu’en témoigne cette série de photos, prises en 1967 par Bill Podlich, alors professeur universitaire américain détaché auprès de l’UNESCO à Kaboul. On y découvre une ville agréable, où les loisirs n’étaient pas proscrits, les Occidentaux acceptés, la musique appréciée, le port de la barbe optionnel... Mais ça, c’était avant...

Bill Podlich

Ailleurs

Pour nous, les hommes.

Bon, évidemment, il faut le voir porté sur soi, n’est-ce pas... C’est sûr que, a priori, ce n’est pas la tenue de monsieur tout-le-monde... Mais c’est de l’art, de la haute couture ! Alors ça vaut bien quelques petits sacrifices : confort, praticité, aisance... et plus encore amour-propre et sens du ridicule ! Voici réunies par le site Sad And Useless, quelques-unes des récentes créations de couturiers américains et britanniques. Un véritable hymne à la virilité !

Sad And Useless

Ailleurs

Oh my God !

Dans la série "on comprend mieux en images, et encore mieux lorsqu’elles sont animées", voici l’histoire de 5 des plus grandes religions, retracée dans une vidéo proposée par Business Insider. De leur apparition à leurs fluctuations, hindouisme, bouddhisme, islam, christianisme et judaïsme colorent tour à tour le globe terrestre, s’affrontent, se développent, refluent... Didactique et diablement bien fait. (vidéo en anglais)

Business Insider

Ailleurs

De l’ombre à la lumière

Le groupe AccorHotels vient de se doter d’un « shadow comex ». Un groupe de 12 cadres, hommes et femmes, de moins de 35 ans et de 7 nationalités différentes. Auquel toutes les décisions du comité exécutif (le vrai, composés a minima de quinquas) seront soumises. But du jeu ? Rapprocher les décisions du groupe de la cible et des usages des générations X, Y et Z. Louable... mais la digitalisation et la disruption ne sont-elles qu’une question d’âge ?..

Shutterstock

Ailleurs

Des taxis plus classe qu’Uber ?

Ca existe ! Et, contre toute attente, ces taxis sont visibles en Inde, à Mumbai. Dans un pays où les taxis sont habituellement personnalisés, une société, Taxi Fabric, confie à des artistes le soin de décorer l’intérieur des taxis volontaires, des banquettes jusqu’au plafond. Le résultat est bluffant ; les passagers ayant l’impression de pénétrer dans un décor de théâtre ! Bonus appréciable pour les chauffeurs : les pourboires sont en forte hausse. Win-win.

Taxi Fabric

Ailleurs

2001 L’odyssée de l’espace.

J’en connais peu qui n’aient jamais ressenti de la fascination pour la conquête spatiale, et rêvé à l’évocation du programme Apollo, des robots explorant la surface de Mars, des sondes envoyées aux confins du système solaire… L’éditeur Pop Chart Lab vient de créer une infographie (déclinée en poster) qui retrace l’intégralité de l’exploration spatiale. Missions, dates, vaisseaux (sondes, orbiteurs, rovers…), distances parcourues : tout y est ! Espace, frontière de l’infini…

Pop Chart Lab

Ailleurs

Un p’tit chat sauvage […] qui ressemble au tatouage que j’ai dans le cœur.

L’univers du tatouage n’en finit pas d’évoluer : voici maintenant les tatouages en relief, visibles uniquement avec des lunettes 3D. On les doit à Winston the Whale, tatoueur réputé de Portland (Oregon, USA), passé maître dans la technique de l’anaglyphe (image imprimée pour être vue en relief). C’est sûr : ça change des sempiternelles glyphes, flèches, cartes du monde et autres plumes à la mode…

Winston the Whale

Ailleurs

Au drapeau !

Vexillologue (vexillologie = étude des drapeaux et pavillons), vous souffrez de ne pouvoir assouvir votre passion ? Réjouissez-vous, car l’agence Ferdio a créé, rien que pour vous, une remarquable série d’infographies, laquelle décortique et analyse, statistiques à l’appui, les couleurs, le graphisme, la symbolique des drapeaux du monde entier. C’est passionnant, d’une folle richesse, de surcroît visuellement remarquablement réalisé.

Ferdio

Ailleurs

I’m the king of the world !

Vous êtes féru(e) de navigation transatlantique ? Passionné(e) par l’histoire du XXème siècle ? Et vous avez 2h40 devant vous ? Alors cette animation est pour vous. Réalisée par Titanic Honor & Glory, elle retrace, en temps réel, le naufrage du Titanic dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, de sa collision avec l’iceberg jusqu’à sa disparition totale. Le tout agrémenté des indispensables commentaires sur ce qu’il se passe à bord. Chirurgical.

Titanic

Ailleurs

E la nave va.

Une information brute, intelligemment mise en valeur, peut devenir évocatrice et inspirante. Si, si. Un exemple ? Cette carte animée en timelapse du transport maritime mondial, réalisée par le département Energie de l’UCL (University College London). Positions, vitesses, routes, types et quantités de marchandises transportées : une vision complète des mouvements de dizaines de milliers de navires de commerce sur une année. Rien que ça.

UCL

Ailleurs

0100110100010110.

Ami lecteur, bonjour. Aujourd’hui, à la une de votre magazine préféré, cet article passionnant sur les débuts de l’informatique. Découvrons donc ensemble, si vous le voulez bien, ces magnifiques exemplaires d’ordinateurs aux noms qui fleurent bon les années 60 et 70 : IBM 1001, Pilot ACE, Dekatron Harwell... Un grand merci à notre ami Docubyte, alias James Ball, qui a sélectionné et numériquement restauré ces photos de modèles uniques !

Docubyte

Ailleurs

A long time ago, in a galaxy far, far away...

Il s’appelle Martin Panchaud. Il est suisse. Il est illustrateur. Et il vient de réaliser une infographie absolument ahurissante. Son sujet ? Star Wars Episode IV. Son outil ? Illustrator. Son délire ? Retranscrire l’intégralité du film, avec scènes, dialogues et personnages. Et, le plus fort : l’infographie, entièrement en scroll down, mesurerait pas moins de 123 mètres de long s’il venait à l’idée de l’imprimer. Un travail de titan !

Martin Panchaud

Ailleurs

Crados, le retour.

Tout existe sur le web. TOUT. Même des sites dédiés -faut le voir pour le croire- aux kystes, pustules, comédons et autres abcès. La meilleure porte d’entrée vers ces horreurs sécrétées par le corps humain : /r/popping, un agrégateur du site communautaire Reddit qui se fait fort de réunir “photos, vidéos et histoires qui parlent de kystes et de boutons”. Rarement à vocation médicale, souvent à vocation gore et haut-le-cœur. Bon appétit.

Shutterstock

Ailleurs

Un gros câlin ?

Merci de bien vouloir éloigner vos enfants, ce qui suit risque d’avoir de fâcheuses répercussions sur leur fragile psyché. Une jeune sculptrice anglaise, Anna Sternik, créé et commercialise des peluches, disons… singulières. Laides, dotées de dents humaines, aux yeux exorbités, ces peluches tiennent plus du monstre de cauchemar que du doudou rassurant qu’on serre bien fort dans ses bras pour s’endormir. WTF ???

Anna Sternik

Ailleurs

Space, the final frontier.

On y viendra un jour, c’est écrit. L’espace -en commençant par notre bon vieux système solaire- n’attend que nous ; il nous manque juste les technologies. D’ici leur avènement, le studio de design du Jet Propulsion Laboratory de la NASA a imaginé une série d’affiches vantant les voyages spatiaux dans un style vintage du plus bel effet. Joli travail graphique, inspiré des couvertures des livres et des BD de science fiction que l’on dévorait, enfants.

JPL NASA

Ailleurs

Le freak, c’est chic.

Vous connaissez Graham ? Graham est le premier homme capable de sortir indemne des accidents de la route. Sculpté par l’artiste Patricia Piccinini sur les conseils d’un chirurgien en traumatologie pour le compte d’une campagne de sensibilisation à la sécurité routière australienne, Graham illustre “en creux” les parties du corps les plus fragiles en cas d’accident : cou, crâne, torse, jambes… Une idée aussi brillante qu’interactive de l’agence Clemberger BBDO.

TAC Victoria

Ailleurs

La Chine, 1,3 milliards d’habitants ? Pas possible…

C’est en tout cas ce que l’on pourrait se dire en découvrant les clichés du photographe australien Scott Newett. Ses photos présentent en effet le pays sous un jour parfaitement inattendu : des paysages urbains quasiment déserts, pour certains envahis par la végétation. Des lieux évoquant le savoir-faire militaire ou technologique chinois. Le tout traité en couleurs pastel, douces et enveloppantes… Dépaysant.

Scott Newett

Ailleurs

Origin of symmetry.

Ah, si la vie n’était que symétrie, les choses seraient tellement plus simples… C’est sans doute en partant de ce constat que l’auteur du compte Instagram Symmetrical Monsters a décidé de compiler des photos de bâtiments, édifices publics et milieux urbains parfaitement symétriques, glanées sur la Toile. Une belle leçon d’urbanisme et d’architecture, dont émanent par ailleurs une certaine poésie et une grâce indéfinissable.

@thecatalystmachine

Ailleurs

I am the eye in the sky, looking at you-ou-ou.

Bienvenue à Jackson Hole, Wyoming. Que s’y passe-t-il ? Rien. Et c’est bien cela qui a semblé intéressant à certains, qui ont disposé des caméras de livestream un peu partout. Le pire : ça marche, puisque 2 000 personnes sont actuellement en train de regarder les voitures circuler et les piétons déambuler. Et postent des commentaires fort pertinents (“camion”, “voiture rouge”, “camping-car”). Elle est pas belle, la vie ?

SeeJH

Ailleurs

Oh, la belle licorne arc-en-ciel !

Dans le genre “concept bien barré”, nos jaunes amis (Peter Sellers, si tu nous entends…) font fort ! Dernière trouvaille en date, ce superbe -et totalement déjanté- Unicorn Cafe, récemment ouvert à Bangkok, en Thaïlande. Mais attention : il faut être fan de couleurs pastels (sous peine de devenir vite fou), aimer les peluches, être prêt à revêtir l’un de ces délicieux pyjamas licornes, et disposé à déguster de drôles de gâteaux et breuvages…

Unicorn Cafe

Ailleurs

Luke, je suis ton père.

L’étoile de la mort. Le symbole absolu de la noirceur de l’âme et de l’oppression. Existe aussi en Lego - 4 016 pièces exactement ! Un fondu de la petite brique danoise, Bar Van Dijkwent, a conçu un timelapse en stop motion qui force le respect. On y découvre l’élaboration, brique par brique, du sinistre satellite, agrémenté de multiples scènes du film, mis en musique et en dialogues. Un travail de titan, parfaitement réalisé !

lucasfilm

Ailleurs

Le grand frisson.

Avouez-le : vous avez toujours rêvé de mettre vos pas dans ceux de vos héros (James Bond, Jason Bourne, Jack Ryan, Ethan Hunt…) dans les lieux les plus dangereux de la planète. Grâce à l’agence de voyage War Zone Tour, “your dreams will come true” ! A vous les zones tribales d’Afghanistan, les déserts de Libye, la plaine de la Bekaa libanaise, les fiefs des cartels mexicains, les zones de non-droit au Soudan ou en Somalie !

telegraph

Ailleurs

Vol 714 pour Sydney.

Photographier un avion au décollage ? Rien de plus simple. Il suffit de se placer en bout de piste… et presser sur le déclencheur au bon moment. Sur des aéroports à gros débit comme Los Angeles, Tokyo, Amsterdam, Sao Paulo ou Dubaï, on peut en shooter des centaines par jour. Là où c’est plus intéressant -et visuellement fascinant-, c’est quand on s’amuse, comme le photographe Mike Kelley, à les agréger sur un même cliché.

mike kelley

Ailleurs

La défonce du consommateur.

Bientôt Noël (quater) ! Si vous êtes à la recherche d’un petit cadeau sortant de l’ordinaire, nous vous suggérons ce sous-marin de poche, le Mk.1C, commercialisé par Ortega Submersibles. Lignes aérodynamiques, motorisation électrique vous propulsant à 9 nœuds en surface et 11 nœuds sous l’eau, pouvant plonger jusqu’à 95 mètres, équipés des instruments de navigation dernier cri... Seule inconnue : son prix. Mais quand on aime…

ortega submersibles

Ailleurs

Une dernière bière ?

On est tombés amoureux des créations de Paa Joe, artiste ghanéen, de son vrai nom Joseph Ashong. Ses œuvres ? Des cercueils, mais pas n’importe lesquels : des cercueils originaux, chacun créés en fonction de la personnalité, des centres d’intérêts, de la vie de leur -futur- dernier occupant. Animaux, objets, véhicules, aliments : il y en a pour tous les goûts ! A commander d’urgence de son vivant, afin de pouvoir en profiter.

paa joe

Ailleurs

Jus d’eau (humour).

Vous aimez les spas ? Vous aimez les parcs d’attraction ? Alors vous allez aimer le Spamusement Park, le seul parc d’attraction au monde que vous arpentez nu(e), les reins ceints d’une serviette éponge, et dont toutes les attractions se pratiquent en barbotant dans l’eau chaude des sources thermales du site. Evidemment, c’est au Japon -sur l’île de Kyushu exactement- et nulle part ailleurs qu’il se situe.

spamusement park

Ailleurs

Soldes monstres.

A la tête de votre petite entreprise B2C, vous vous demandez quand espérer faire vos meilleures ventes ? Voici la réponse : surfez sur les fêtes et célébrations qui, au niveau mondial, génèrent le plus d’actes d’achats ! A savoir dans l’ordre le Nouvel An Chinois, Halloween, Thanksgiving, Black Friday, Singles Day, Cyber Monday et Noël. Et ne soyez pas dépité(e)s si une seule d’entre elles vous est familière ; on appelle ça la mondialisation.

australian chinese new year

Ailleurs

L’aventure intérieure.

Envie d’une purge en profondeur et d’une exploration de votre moi profond ? Essayez donc l’ayahuasca. Traditionnellement utilisée lors de rituels chamaniques en Amazonie, cette plante hallucinogène, dite “liane des morts”, débarque dans les sphères branchées de Brooklyn et de la Silicon Valley, mais aussi chez les bobos européens. En suivant bien les règles, l’expérience vous transforme en profondeur ; mal maîtrisée, elle peut vous tuer. Vous êtes prévenu(e)s !

chamanisme

Ailleurs

The sound of silence.

Taichi, yoga, zazen, feng shui : vous avez donné. Vous cherchez une nouvelle expérience, à même de vous faire oublier un temps les avanies de nos vies de dingues ? Nous avons la solution. Installez-vous confortablement, lancez cette vidéo et fermez les yeux. Vous voici projeté(e) dans l’océan Arctique, à bord d’un brise-glace norvégien. Le vent, la neige, les moteurs au ralenti, la glace qui se brise. Et c’est tout. 10 heures non-stop de béatitude.

relax sleep asmr

Ailleurs

La réalité dépasse la fiction.

Et ce sont les Russes qui l’ont fait. A l’instigation du milliardaire Yevgueny Pyatkovsky, qui va produire l’émission de téléréalité Game2 : Winter. Le principe ? Hunger Games pour de vrai, sur une île sibérienne pendant 9 mois, avec 30 participants -15 hommes, 15 femmes- filmés 24/24 qui pourront à leur guise s’allier, se battre, mutiler voire même tuer ! Tout ça pour 1,5 millions d’euros qui iront au vainqueur (survivant ?)…

Hunger Games

Ailleurs

Disappointed !

Sans être maniaque, on est tous peu ou prou pareils : on apprécie que les choses soient bien faites. C’est donc logiquement qu’on va tous détester cette vidéo signée Luksan Wunder. Pourquoi ? Parce qu’elle enchaîne une série de petites actions anodines du quotidien (découper un gâteau, tracer un trait, plier une feuille, mélanger des cartes à jouer, peler un oeuf…) volontairement mal réalisées. Carrément horripilant !

luksan wunder

Ailleurs

Je lis, tu lis, il lit...

Et si on attendait… malin ? J’entends par là, qu’on utilisait les temps d’attente qui nous sont imposés tous les jours (au guichet, sur un quai de gare, chez le médecin…) pour se divertir, se cultiver, s’évader ? C’est ce que propose l’éditeur français Short Editions, via ses distributeurs d’histoires courtes. Des bornes en libre service qui dispensent des histoires de 1, 3 ou 5 minutes de durée de lecture. Intelligent, pratique, éducatif, ludique : 20/20.

a propos d'ecriture

Ailleurs

La revanche des pixels.

Ils ont été injustement bannis. Trop grossiers. Provoquent migraines et conjonctivites. Justice leur est aujourd’hui rendue ! Revoici les pixels, plus triomphants que jamais, sous forme de jeu de construction, façon Lego : Pixio. Des petits cubes multicolores aimantés à assembler par la force du magnétisme. A vous de (re)créer personnages et décors dans le plus pur style “pixel art”. Encore en levée de fond, il nous tarde que les Pixio soient commercialisés !

pixio

Ailleurs

Quand t’es dans le désert...

Voici une vision déprimante / émouvante / surprenante (rayer les mentions inutiles) de l’Ouest Américain, vu au travers de l’objectif du photographe Ed Freeman. Traçant la route depuis des décennies, recherchant les trous paumés et endroits oubliés de tous, il capture les dernières traces humaines de la Californie du Sud. Cadrages au cordeau, lumières hyper-travaillées, vraiment de la belle ouvrage. Vanitas vanitatum et omnia vanitas…

ed freeman

Ailleurs

Vive la gonflette.

Vous aviez déjà pu découvrir Masayochi Matsumoto dans BienVu, il y a plus d’un an. Aujourd’hui, nous ne résistons pas au plaisir de lui consacrer à nouveau un post, subjugués que nous sommes par son talent. Lequel ? La sculpture sur ballon de baudruche. Ses nouvelles créations portent plus spécialement les insectes. Mouche, cigale, chenille, araignée, cafard… Carrément bluffant, quand on sait qu’une création ne lui prend que 2 à 6 heures !

masayoshi matsumoto

Ailleurs

Direction Lugdunum, via Arelate et Tarraco.

Il fallait y penser : répertorier toutes les grandes routes terrestres qui quadrillaient l’Empire Romain (donc l’Europe, les Balkans, l’Asie Mineure, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord) en l’an 125 de notre ère… sous forme de plan de métro. Le résultat est assez bluffant, et tout autant esthétique. C’est au géographe américain Sasha Trubetskoy qu’on doit cette carte qui mériterait d’être étudiée par tous les petits écoliers français.

sacha trubetskoy

Ailleurs

Cat power.

Allergiques aux poils de chat, bonne nouvelle : vous allez enfin pouvoir profiter d’une présence féline chez vous sans risquer la crise d’asthme. Par la grâce de la société hongkongaise Jekca, qui commercialise des chats grandeur nature à monter en Lego ! Couleur de la robe, position : à vous de choisir dans la gamme qui vous est proposée. Vous vous sentez encore un peu seul(e) ? Il y a aussi à votre disposition des chiens, perroquets, des animaux de la savane…

jekca

Ailleurs

Vacances, j’oublie tout (fin).

Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas regardé une fois la télé ni ouvert un journal de toutes les vacances. Résultat : je suis un vrai cake à la rentrée, lorsque mes proches me parlent de tel ou tel fait marquant survenu en août. Pour ne pas connaître la même mésaventure, faites donc appel au Récapator 2017, appli développée par Le Monde, qui vous offre une session rapide de rattrapage par date et/ou thème. Essentiel.

elegance

Ailleurs

Tout passe, tout casse, tout lasse.

Tout fout le camp ma bonne dame. C’est ce que constate -et semble regretter- le photographe Pablo Iglesias Maurer, à travers sa collection de GIFs “avant/après”. Où l’on découvre ce que sont aujourd’hui devenus de beaux endroits dévolus aux loisirs (bowlings, piscines, cinémas, restaurants…) en Pennsylvanie (USA) dans les années 60, pleins de vie et de couleurs sur les cartes postales retrouvées. Séquence nostalgie…

©Maurer

Ailleurs

Allez jouer, les enfants !

Baleine. Sauterelle. Champignon. Eléphant. Sphinx. Chaussure. Poule. Robot. Crabe. Avion. Poulpe. Panda. Citrouille. Grenouille. Coquillage. Téléphone. Kangourou. Poisson. Dinosaure. Plein de dinosaures. Telles sont quelques-unes des formes que peuvent revêtir les aires de jeux pour enfants, au Japon. Le photographe Kito Fujio les a photographiées, de nuit, éclairées avec soin, et le résultat est… envoûtant.

©Kito Fujio

Ailleurs

Homme libre, toujours tu chériras la mer.

La Mer Rouge, le Golfe d’Aden, l’Océan Indien, la Mer de Chine… Belles destinations pour une croisière. Même à bord d’un porte-conteneurs ! C’est ce que nous prouve JeffHK, qui a réussi l’exploit de compiler en un magnifique timelapse d’une dizaine de minutes pas moins de 80 000 photos, représentant 1,5 To d’images. Orages monstrueux, crépuscules magiques, mer d’huile, ballet des portiques de chargement : comme si on y était.

©jeffHK

Ailleurs

Silence… moteur… action !

Fan de séries cultes, de sagas cinématographiques, de BD emblématiques et jeux vidéos mythiques, Planète Geek est pour vous. Ce guide touristique recense pas moins de 500 lieux emblématiques dans le monde entier, ayant inspiré ou servi de décor à des Indiana Jones, Star Trek, Alien, Game of Thrones, Star Wars, Harry Potter, Dragon Ball et autres Lord of the Rings. 300 pages pour inspirer vos prochains voyages !

©JoanSorolla/Flickr

Ailleurs

Bowlings are forever.

On se souvient des parties disputées par The Dude, Walter et Donny face à Jesus dans The Big Lebowski. Les pistes impeccablement cirées. Le cadre un peu désuet. La décoration kitch. Le bowling dans toute sa beauté ! C’est sans doute ce que s’est dit Robert Götzfried, en photographiant les bowlings les plus typés du sud de l’Allemagne. Symétrie, couleurs, lumière, design : un magnifique bond en arrière dans les années 60/70.

©Robert Götzfried

Ailleurs

Qui m’aime me suive.

Ca nous est tous arrivé. On est devant la salle de concert où va se produire [noter ici son groupe préféré]. En attendant d’entrer, on parcourt des yeux la foule qui arrive. Et on trouve qu’il y a comme une uniformité dans le look qu’arborent tous ces fans. Le photographe James Mollison l’a lui aussi identifié, comme en témoignent ses portraits panoramiques de fans capturés avant que le concert ne débute. Exceptionnel !

©James Mollison

Ailleurs

Qui peut le plus peut le moins.

Viktor Hertz, graphiste de son état, a un drôle de hobby : résumer le titre d’une chanson ou l’affiche d’un film… en un picto. Le résultat est bluffant d’efficacité. Personnage clé, scène culte, idée force, propos récurrent : il parvient à extraire la “substantifique moëlle” de son sujet et la traduit en un picto aussi dépouillé qu’impactant. De la belle ouvrage.

©viktor hertz

Ailleurs

NYMB syndrome forever.

Le design urbain réserve parfois quelques surprises, en particulier quand il vise les SDF. Et quand on dit “vise”, on pense au canon du fusil ! Car les sans-abris sont de plus en plus souvent confrontés à un mobilier urbain conçu pour les empêcher de s’asseoir ou s’allonger : jardinets de cactus, pics, barres métalliques, plots de béton, plans inclinés… Un véritable parcours d’obstacles, qu’inventorie en images un artiste parisien, Arnaud Elfort. Triste.

©arnaud elfort

Ailleurs

Big Bang (Theory) Reality.

Dans la chronique “mais-que-doit-on-donc-retenir-de-l’année-2017”, on ne peut pas passer à côté de l’incroyable -car très rapide- recomposition du paysage politique français. Disparition du bipartisme, explosion en vol des 2 grands partis de gouvernement, apparition de “pure players”, fusions, transferts de personnalités à la pelle... C’est ce que présente cette infographie très bien faite du Figaro. Histoire à suivre ?

©le figaro

Ailleurs

Et à la fin, son meilleur ami le tue.

Oops, ça m’a échappé ! Et voilà, encore un spoiler qui vient vous gâcher le plaisir de découvrir un film. Et encore, si c’était le premier… Mais voici que survient UnSpoil Me, un site qui va vous faire oublier ces maudits spoilers, grâce à l’auto-hypnose. Développé par Samsung Electronic Nordic avec l’aide d’un célèbre hypnotiseur suédois, UnSpoil Me ne dit pas en revanche si d’autres souvenirs ou données seront effacés de votre esprit !..

©Disney

Ailleurs

Prière de mettre les patins.

Habitué des colonnes de BienVu !, le photographe allemand Sebastian Erras revient, avec de nouveaux clichés de sols. Attention, pas n’importe quels sols : des sols en mosaïque parmi les plus beaux et graphiques, repérés à Cuba, à Barcelone, Londres et maintenant Paris. On remarquera, au passage, que l’ami Sebastian possède une bien belle collection de chaussures !

©Sebastian Erras

Ailleurs

Mets les gaz, garçon !

Même si l’on n’est pas sensible à l’odeur de la graisse chaude et au feulement d’un V8 survitaminé, on ne peut qu’être touché par les clichés de Simon Davidson, photographe australien passionné par les gros moteurs et la faune qui gravite autour. Ses photos du désert salé de Bonneville (Utah) et des runs de bolides qui s’y déroulent donnent juste envie de mettre son casque, endosser son cuir… et appuyer à fond sur l’accélérateur !

©Simon Davidson

Ailleurs

Cachez ce sein…

L’Empire du Milieu aura toujours de quoi nous étonner… Voyez donc le soin maniaque avec lequel ces baigneuses chinoises, surprises sur la plage de Qingdao par le photographe Philipp Engelhorn, se protègent du soleil. Au maillot une pièce -parfois très couvrant !- s’ajoute un “facekini” souvent cousu main (qui pour l’anecdote se révèle également utile pour se protéger des méduses). On est loin de Copacabana, Saint Tropez ou Ibiza !

©Philipp Engelhorn

Ailleurs

Tu montes, chéri ?

La disruption est partout ! Interdites en France par la loi Marthe Richard de 1946, les maisons closes ont trouvé leur avatar : un endroit -tenu secret- où les prostituées sont remplacées par des poupées sexuelles. Moyennement 89 € / heure, les très réalistes (bien qu’aux formes légèrement superlatives) Kim, Sophia et Lily sont à la disposition des clients à la recherche d’une expérience inédite. Bonus : pour 19 € de plus, on a droit au casque de VR !

©xdolls

Ailleurs

Adopteunadulte.com

Il fallait bien que cela vienne du Japon, pays à la fois transis de coutumes et furieusement avant-gardiste. Là-bas, lorsqu’on possède une affaire de famille et que l’on n’a pas d’héritier mâle à qui la transmettre (natalité en berne oblige), la solution est toute trouvée : on adopte un homme adulte. 98% des adoptions au Japon concernent des adultes. 81 000 adoptions d’héritiers mâles ont eu lieu en 2011. Le mariage de la tradition et de la disruption !

©Kimi Chen via Flickr

Ailleurs

Nippon, ni mauvais.

Si le Japon n’existait pas, il faudrait l’inventer ! Voici donc le premier Pokémon Café, qui vient d’ouvrir à Nihonbashi. Après un petit tour au Pokémon Center adjacent où vous aurez pu découvrir tous les pokémons et leurs particularités -dans votre langue natale- grâce au Pokédex virtuel projetant des hologrammes, vous pourrez y déguster une omelette Pikachu, un cheescake Rondoudou, le tout arrosé d’un smoothie Ectoplasma. Voilà, voilà…

©Pokemon

Ailleurs

Another brick in the wall.

Ce n’est pas le premier article que BienVu consacre à Lego. Et ce ne sera pas le dernier. Car la petite brique danoise ne cesse d’innover et d’inspirer ! Dernier épisode en date : l’expo “The art of the brick : DC super heroes”, visible du 29 avril au 19 août à La Villette. Y sont présentées 120 sculptures 100% Lego de Batman, Wonder Woman, Green Lantern et autres Superman, créées par l’artiste américain Nathan Sawaya. Simplement magique.

©Nathan Sawaya

Ailleurs

Les coffee shops de Seattle : un must.

Amis hispters, cette brève est pour vous : voici enfin révélée la liste des villes les plus “hipster-friendly” du monde ! Un classement reposant sur le nombre de restaurants vegan, de coffee shops, de salons de tatouage, de boutiques vintage ou de disquaires vinyl. And the winner is… Brighton (UK). Pour info, la plupart des 22 villes (sur 446 étudiées) gagnantes se trouvent en Amérique du Nord. Merci à la société de déménagement MoveHub pour cette exclu !

©thingstodoinlasvegas

Ailleurs

Oh, une licorne qui nage !

Bon, d’accord, on est encore loin des vacances d’été et des grandes chaleurs. Il n’empêche, on peut bien rêver un peu, non ? Nous, chez BienVu, on a été bluffé en découvrant The Unicorn Island. Pensez : une plateforme flottante de 3 400 m2 (soit 8 terrains de basket) faite de toboggans, ponts, balançoires, trampolines, passerelles gonflables. Avec, au milieu, une énoooorme licorne ! Seul problème : ça se trouve aux Philippines, à 130 km de Manille…

©inflatableisland

Ailleurs

Hotel California.

La Californie. Ses palmiers et cactus géants. Ses villas de plain pied, ses piscines, ses voitures cabriolets, son désert, son ciel uniformément bleu… Ou plutôt rouge, si l’on en croit les photos de l’australienne Kate Ballis ! Elle a eu l’idée de capturer les paysages californiens les plus graphiques -et sans âme qui vive- en infrarouge. Le résultat est très onirique et donne l’impression que le temps s’est figé. Inspirant.

©Kate Ballis

Ailleurs

But alors you are French ?

Vous vous êtes toujours demandé si le Français était plus parlé que le Javanais ou le Turc ? Vous ne croyez pas ceux qui prétendent que l’Anglais n’est que la 3ème langue la plus parlée au monde ? Bref, vous voudriez en savoir plus sur les 7 102 langues recensées. Vos vœux sont exaucés, grâce à “A world of languages”, belle infographie réalisée par le graphiste espagnol Alberto Lucas Lopez. Utile.

©Alberto Lucas Lopez

Ailleurs

Caravanserail.

C’était avant les moyens de transport modernes. Avant que porte-conteneurs, avions cargo et camions remorques sillonnent le monde. A l’époque, on se déplaçait à pied, à cheval, à dromadaire, dans des galères, jonques, boutres et autres nefs. C’était le Moyen-Âge. Le designer Martin Jan Månsson a dressé une carte interactive des routes commerciales alors en vigueur entre Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie. Un travail colossal qui force le respect.

©martinjanmansson

Ailleurs

Ma cabane au Canada.

On a tous en nous une âme d’enfant, prêt à se bâtir une cabane dans les bois (ou au fond du jardin) où s’isoler du monde. Aujourd’hui, la cabane n’est plus l’apanage des enfants ; les adultes en construisent même des incroyables, partout dans le monde. C’est tout l’objet du tumblr Cabin Porn : nous faire découvrir les cabanes les plus étonnantes, bizarres, exceptionnelles. Je vous fiche mon billet que vous allez trouver celle de vos rêves !

©Nice Architects

Ailleurs

Doppelgänger.

On se croit tous uniques. Dotés d’une personnalité singulière, arborant un look original, se distinguant de la masse. Mais tout ceci n’est qu’illusion ! On a tous nos jumeaux, a minima en matière vestimentaire, comme le démontre le photographe néerlandais Hans Eijkelboom, qui a passé ces 20 dernières années à shooter dans la rue, sur de courts laps de temps, les gens habillés de la même façon. L’amour-propre en prend un petit coup, non ?

©Hans Eijkelboom

Ailleurs

Philippe Manœuvre, sors de ce corps !

Vous êtes fan de techno, de rock alternatif, de hip-hop ou d’acid house ? Et un peu recenseur compulsif sur les bords ? Vous allez être comblé : voici des cartographies, façon blueprint, sur vos courants musicaux favoris, conçues par le studio de design britannique Dorothy. On y découvre comment des centaines d’artistes, groupes, clubs, labels, radios, fanzines… s’articulent et interagissent. Un travail de titan !

©Dorothy

Ailleurs

Doppelgänger (bis).

Les BienVu se suivent et se ressemblent ! Dans la lignée de l’article consacré il y a 15 jours au travail du photographe Hans Eijkelboom, voici une série de photos qui donnent l’impression d’un gros bug dans la matrice (au sens Matrix des frères/sœurs Wachowski). Des photos prises dans la rue, au restaurant, dans le métro, qui tendent à accréditer l’idée qu’on a tous un clone. Un poil flippant, tout de même…

©poppzE

Ailleurs

Trans Europe Express.

Voilà le genre de travail de fourmi qui ne peut que susciter l’admiration. Repéré sur la chaîne YouTube Cottereau, il s’agit d’une vidéo retraçant l’histoire -quelque peu mouvementée- de l’Europe depuis l’an 400 avant JC. Le tout, année par année. Rien que cela ! Où l’on découvre l’émergence et la disparition des empires, les changements de frontières, les invasions, l’apparition de nouveaux pays, tout ceci assorti de données démographiques. Bluffant.

©Cottereau

Ailleurs

Fat is beautiful.

Bon, c’est sûr, pour être repéré par Forbes et faire partie de son classement “World’s Most Valuable Brands”, il vaut mieux travailler dans la tech que dans la rillette ou les presse-purée… Car la tech se taille la part du lion dans l’édition 2018. Classées en 18 catégories, les 100 marques (devant toutes être présentes aux USA) les mieux valorisées font l’objet d’une infographie aussi sobre qu’instructive. Et la France me direz-vous ? Heureusement qu’il y a le luxe et les cosmétiques !

©Howmuch.net

Ailleurs

Gastéropode blues.

Attention OVNI (objet visuel non identifié) ! Quid ? Des saynettes et un court-métrage mettant en scène… des escargots. Des escargots placés dans des décors humains, et vivant comme des humains : prendre son petit-déjeuner, se brosser les dents, jouer à la PlayStation, surfer sur le web, jouer au basket, aller bosser… Les auteurs de ces délires ? Le duo créatif américain Aleia Murawski et Sam Copeland. Bien allumé mais tellement drôle !

©Murawski & Copeland

Ailleurs

The Earth Dies Screaming.

“Notre sujet de philo du jour : peut-on s’émerveiller sur un sujet tragique ? Vous avez 3 heures”. Lorsque vous aurez découvert ce court-métrage de 5 étudiants de l’école d’animation MoPA, vous devriez répondre sans hésiter “oui”. Hybrids dépeint un monde sous-marin où les animaux, pour survivre, ont du s’adapter à la pollution et littéralement faire corps avec elle. C’est beau, c’est glaçant, prophétique peut-être. Pauvres de nous…

©MoPA

Ailleurs

L’aaaaaamour des frites.

Rien de plus barbant qu’un mariage… qui ressemble à tous les autres. Dans ce domaine aussi, innovons, que diable ! Faisons parler la nouveauté et la disruption ! L’alternative furieusement tendance depuis peu, c’est le mariage célébré dans un fast-food : MacDo, KFC, Burger King, pour ne citer qu’eux, proposent, pour des tarifs plus que modiques, des moments inoubliables… et une restauration hautement qualitative. Inoubliables, vous dit-on !

©LaDepeche/Mirror

Ailleurs

Jules Verne, sors de ce corps !

Enfin un peu de classe et de fantaisie dans un monde tristement aseptisé ! Evidemment, cette bouffée d’air frais nous vient du pays à l’origine du concept d’excentricité : l’Angleterre. Tous les ans, dans la ville d’Haworth, se déroule le Steampunk Festival. Steampunk ? Un courant littéraire de science-fiction s’inspirant de la Révolution Industrielle, qui fantasme la place de l’homme au sein d’une société automatisée. Proprement décoiffant !

©Danny Lawson / PA

Ailleurs

Je vouloir aimer vous primitif.

On les appelle chasseurs-cueilleurs. Ils ont autrefois dominé le monde, jusqu’à l’avènement de l’agriculture, de l’élevage et de la sédentarisation. Aujourd’hui, ils ne sont plus que quelques millions de par le monde. Pour leur rendre hommage, le photographe et globe-trotter britannique Jimmy Nelson est allé aux devants de leurs derniers représentants, sur les 5 continents, ramenant une série de portraits remarquables. Beau. Et émouvant.

©Jimmy Nelson

Ailleurs

Et vous en France, vous faites comment ?

Voilà un petit bilan de l’année 2018 édifiant. Un tantinet NSFW (not safe for work), mais édifiant tout de même. C’est PornHub qui nous l’offre : tous les chiffres relatifs à l’utilisation du premier site porno au monde. Fréquentation (âge, sexe, géographie…), recherches les plus courantes (avec variations annuelles), top 5 des catégories et pornstars demandées, le tout pays par pays. Une mine d’or pour tous les amoureux des statistiques !

©PornHub

Ailleurs

Mourrez écolo.

Chez BienVu, on aime débusquer l’innovation là où on ne l’attend pas forcément. Dans la mort et son “après”, par exemple. D’où notre intérêt pour cette future (?) alternative écologique à l’inhumation et la crémation, deux méthodes certes légales mais très polluantes : l’humusation. Autrement dit, la transformation du corps – enveloppé dans un linceul biodégradable et déposé sur un lit de broyats et de copeaux pendant 12 mois à l’air libre – en compost. A tester ?

©Humanité & biodiversité

Ailleurs

Shoote la food.

Comment ? Vous n’avez pas de compte Instagram ? Mais ça veut donc dire que vous ne postez pas de photos de vos repas sur la Toile ? Ca, ce n’est pas DU TOUT must be. On va vous sauver la mise et vous briefer – par l’entremise d’Anna Andersson, de Pulp Design – sur les différentes tendances en matière de photo culinaire : top shot, blur, food-porn, pattern, minimalisme, nostalgie… De quoi vous acheter une appétissante visibilité sur Insta. Ouf !

©Pulp Design / Influencia

Ailleurs

Kill them all.

OK, on l’avoue : il faut être un peu fêlé pour vouloir recenser les 100 pires atrocités qu’a connue l’Humanité depuis l’an 400 avant JC. Ceci étant, il y a de la matière : guerres civiles, dictatures, guerres coloniales, invasions… Où l’on apprend – merci Matthew White – que la chute de Rome a fait plus de morts que les guerres napoléoniennes, ou que Genghis Khan a décimé autant de monde que le maoïsme (40 millions tout de même). Comme quoi on s’est bien calmé aujourd’hui !

©Matthew White

Ailleurs

Joueur de blues.

Pas vraiment folichonnes, les conditions de travail des journalistes français, à en croire les résultats de l’étude conduite par l’agence ComCorp auprès d’un corpus de 550 d’entre eux. Manquant de moyens, de liberté et de considération, ils sont de surcroît impactés par l’essor des fake news et de la recherche de buzz à tout prix. Autant vous dire que, même demeurant attachés à leur mission d’information, ils ont le moral un tantinet en berne !..

©Shutterstock


@bonnez-vous !