<>

J’ai envie de dire

Et le communicant du mois est...

Emmanuel Macron ? Nope. C’est Thomas Pesquet, notre spationaute national.

Sa communication avant et pendant sa mission de 196 jours dans la station spatiale internationale fut exemplaire. Utilisant au mieux les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Pinterest, YouTube) et les médias, il a su captiver -en français et en anglais- des millions de personnes, mêlant anecdotes sur le quotidien de la station, prises de position personnelles et explications techniques sur la mission Proxima elle-même. La cellule communication de l’ESA (agence spatiale européenne) et un team de 3 personnes réceptionnant et mettant en forme les données (photos, vidéos, commentaires) envoyées de l’espace puis les relayant via les canaux les plus adaptés, l’y ont grandement aidé.

Du coup, ça devient tout de suite plus délicat de critiquer l’utilité des missions spatiales !..

Pour approfondir

Guillaume Dehaene

l'express

Création

We’re only flesh and blood.

Au-delà des postures, des apparences, des faux-semblants, des rôles de circonstance, nous sommes tous les mêmes. Voici le message -pas si subliminal- que nous soufflent les artistes Alex Wadelton et Marcus Byrne, au travers d’une galerie de portraits… un poil flippants. Où l’on découvre les grands de ce monde (Donald Trump, Kim Jong-Un, Vladimir Poutine, Angela Merkel…) dépourvus de peau, la chair à vif. Bas les masques !

one millimeter

Digital

L’avenir appartient à ceux qui ont le veto.

A croire que Coluche -auteur du titre- avait pressenti en son temps les règles de censure appliquées par les géants de l’Internet… et les inévitables débats qu’elles suscitent. Grâce au Guardian, on découvre aujourd’hui les modalités -souvent absurdes et forcément sujettes à interprétation-, jusqu’alors confidentielles, imposées aux modérateurs de Facebook. A côté, le tri sélectif des ordures, c’est un jeu d’enfants !

john beckley

Le site / l’appli du mois

Vous reprendrez bien un tip ?

Voici un concept qu’on aime bien, chez BienVu. Celui développé par Artips, mini-newsletter envoyée 3 fois par semaine, contenant une anecdote ou petite histoire sur une œuvre d’art ou un artiste. Facile à lire, ludique et pédagogique. Le concept est porteur puisqu’après Musiktips, lancé en 2016, voici aujourd’hui le 3ème rejeton : Sciencetips, réalisé en association avec entre autres le CNRS, le CEA, l’INSERM et le CNES. Excusez du peu.

artips

Le site / l’appli du mois

Vacances, j’oublie tout (part 1).

Quelques lecteurs de BienVu le savent déjà : notre rédacteur est inconditionnellement fan d’objets gonflables pour piscine, sur lesquels pouvoir se reposer et “chiller” au soleil, balloté par le clapot. Evidemment, plus l’objet en question est de couleur criarde ou de forme improbable, plus il est content. Alors imaginez sa joie lorsqu’il est tombé sur cette sélection réalisée par le site Ufunk ! Cafard, tranche de bacon, licorne arc-en-ciel : l’extase !

amazon

Ailleurs

Vive la gonflette.

Vous aviez déjà pu découvrir Masayochi Matsumoto dans BienVu, il y a plus d’un an. Aujourd’hui, nous ne résistons pas au plaisir de lui consacrer à nouveau un post, subjugués que nous sommes par son talent. Lequel ? La sculpture sur ballon de baudruche. Ses nouvelles créations portent plus spécialement les insectes. Mouche, cigale, chenille, araignée, cafard… Carrément bluffant, quand on sait qu’une création ne lui prend que 2 à 6 heures !

masayoshi matsumoto

Le WTF du mois

Vacances, j’oublie tout (part 2).

Les vacances d’été, ça se prépare. Si vous êtes un(e) adepte de la plage, vous êtes vraisemblablement sensibilisé(e) aux potentiels ravages du soleil. Pour les éviter, la solution la plus éprouvée est et reste ce bon vieux parasol. Ou, encore mieux, ce bon vieux parasol… connecté ! Le site Objetconnecté vous en présente quatre. Notre préférence ? celui qui suit le mouvement du soleil. Imparable.

leaf for life


@bonnez-vous !