<>

J’ai envie de dire

Si le CES m’était conté.

“Non mais tu as vu ce qui était présenté au dernier CES ? Un truc de dingue !” Votre voisin de table vient d’ouvrir le débat et vous prend à témoin. Evidemment, vous n’avez jamais mis les pieds à la grand’messe de la tech de Las Vegas. Ce dîner s’annonçait bien, pourtant…

Rassurez-vous, il existe un moyen de calmer illico ce roquet : parcourir l’excellentissime “Rapport CES 2018” préparé par Olivier Ezratty, téléchargeable gratuitement ici. 400 pages (1 kilo, une fois imprimé !) pour tout savoir du premier salon professionnel au monde dans les technologies grand public, en nombre d’exposants et de visiteurs professionnels.

Rien de mieux pour appréhender les tendances clés, découvrir les sociétés exposantes (dont 412 boîtes françaises), explorer tous les composants (processeurs, capteurs, stockage, affiche, interface) et solutions (vidéo, photo, audio, mobilité, IoT, laptops, jeux) présentés…

De quoi briller en société !

Guillaume Dehaene

©stuffi

Tendances

Paie, salaud d’early adopter !

Posséder “the must-have ultimate device" avant tous les autres, c’est cool mais ça se paie cher ! C’est ce qu’a constaté le site américain Quartz en calculant les prix d’objets devenus aujourd’hui iconiques corrigés de l’inflation. Où l’on découvre qu’acquérir le premier répondeur téléphonique (PhoneMate, 1971) coûtait 1835 $. Ou que pour se doter du premier four à micro-ondes (Tappan, 1972), il fallait débourser près de 12000 $…

©iDownloadBlog

Création

Who wants to live forever.

Au dernier CES de Las Vegas -the place to be pour découvrir le nec plus ultra de la tech-, un stand méritait tout spécialement qu’on s’y arrête : Psychasec. Une startup proposant rien de moins que l’immortalité, via un transfert de conscience dans un corps tout neuf. Corps dont un exemplaire était d’ailleurs exposé, dans sa poche de liquide nutritif. Fake ? Oui ! Un happening signé Netflix pour promouvoir sa nouvelle série Altered Carbon. Gonflé.

©Jae C Hong / AP

Digital

Bowling for Columbine.

On vient d’en avoir un tragique nouvel exemple : de plus en plus de fusillades mortelles aux USA se déroulent dans l’enceinte d’établissements scolaires. Pour permettre aux enseignants de se préparer à cette sinistre échéance, l’armée américaine a créé un jeu de simulation en réalité virtuelle, disponible ce printemps. En endossant le rôle d’élève, de policier, de tireur ou leur propre rôle, les profs vont acquérir les bons réflexes, ceux qui peuvent sauver des vies. #childlifematters

©DHS

Digital

Vas-y, fais semblant de soutenir la tour de Pise !

Instagram, royaume des “me too” ? C’est ce que semble penser le réalisateur Olivier Kmia, au travers de son très réussi petit film “Instravel”. Agrégeant des milliers de photos glanées sur Instagram, il nous propose un rapide tour d’Europe des spots touristiques les plus fréquentés… et l’on se rend compte que la créativité et l’originalité ne sont pas forcément les maîtres-mots des instagrameurs ! #talifecestcommemalife…

©Olivier Kmia

Pour le fun

PNC aux portes, armement des toboggans.

Chez BienVu !, on les adore. Rendez-vous compte : c’est la quatrième de leurs vidéos qu’on a le plaisir de vous présenter ! Après les hilarants -et tellement véridiques- “Email in real life”, “Conference call in real Life” et “Video conference in real life”, le duo américain Tripp & Tyler récidive avec “Air travel in real Life”. Où l’on passe en revue tous les désagréments des voyages en avion, transposés dans un voyage en voiture. On les adore, vous dit-on !

©tripp & tyler

Ailleurs

Mets les gaz, garçon !

Même si l’on n’est pas sensible à l’odeur de la graisse chaude et au feulement d’un V8 survitaminé, on ne peut qu’être touché par les clichés de Simon Davidson, photographe australien passionné par les gros moteurs et la faune qui gravite autour. Ses photos du désert salé de Bonneville (Utah) et des runs de bolides qui s’y déroulent donnent juste envie de mettre son casque, endosser son cuir… et appuyer à fond sur l’accélérateur !

©Simon Davidson


@bonnez-vous !