<>

J’ai envie de dire

Black Mirror... in real life.

La Chine ne cesse d’innover, pour le meilleur… et peut-être pour le pire. Lancé en 2014 et devant être pleinement opérationnel en 2020 (demain donc), un programme baptisé “schéma de programmation pour la Construction d’un Système de Crédit Social” se met en place.

Son principe : attribuer à tous les citoyens de l’Empire du Milieu -mais aussi à toutes les entreprises y opérant- une note sociale. En clair : récompenser les “bons” comportements et punir les “mauvais”.

Vous professez des opinions dissidentes ou grillez un feu rouge ? 1 000 points en moins. Vous achetez des produits made in China ou vantez les mérites de l’économie nationale ? 100 points gagnés. Et si vous avez le malheur d’avoir un ami pourvu d’une faible note, vous allez par capillarité perdre des points.

La notation se nourrit d’énormes quantités de datas récupérées auprès des géants chinois du web (Alibaba, Tencent, Baidu…), mais aussi des enregistrements des tribunaux, de la police, des banques, des impôts et des employeurs.

Ami chinois, un conseil : rase les murs et parle à voix basse !

Guillaume Dehaene

©Black Mirror

Tendances

Voyage, voyage.

Un corpus de 126 000 histoires véhiculées sur Twitter. Deux années à analyser leur contenu. Et un résultat, désespérant : il faut 6 fois plus de temps à une vraie info qu’à une fausse pour toucher 1 500 personnes. Les fake news voyagent donc plus vite, plus loin et plus largement que des infos avérées. Voilà la conclusion à laquelle parviennent les 3 chercheurs du MIT auteurs de cette étude. Merci au cabinet d’étude Occurrence pour nous avoir mis la puce à l’oreille.

©worldreference.com

Création

The neverending story.

Alors on est bien d’accord : ça ne sert strictement à rien. A rien, sinon se vider la tête, oublier un instant le stress ambiant, échapper aux contingences matérielles, déconnecter et s’évader. C’est le motion designer Andreas Wannerstedt qui nous gratifie de ces petites animations 3D hypnotiques sans fin, qui procurent un sentiment de satisfaction intérieure bienvenu. Sauf avis contraire de votre médecin traitant, à consommer sans modération !

©Andreas Wannerstedt

Création

On met en bold ou extra bold ?

Une chose est sûre : ça va changer des sempiternelles Helvetica, Arial et autres Calibri ! Chez BienVu, on a eu un coup de cœur pour cette typo en 3D créée à partir d’objets courants -platine vinyle, radio réveil, interphone, sèche-cheveux, calculatrice, horloge, rasoir électrique…- furieusement seventies. Travail d’orfèvre que l’on doit au designer chinois Gao Yang. Au passage, on aimerait bien savoir où il a trouvé tous ces objets…

©Gao Yang

Le site / l’appli du mois

A Space Odyssey.

Blockchain, dystopie, collaboratif, cyberpunk, open source : voici dans le désordre les ingrédients d’un cocktail qui pourrait s’avérer détonnant. Cellarius est un projet culturel qui va être entièrement produit par les internautes, selon leurs talents : auteurs, artistes, dessinateurs, musiciens… A partir d’un cadre pré-établi (70 pages tout de même), ils vont pouvoir imaginer ensemble une mythologie futuriste, dont tous les contenus seront cooptés. A suivre !

©Cellarius

Ailleurs

Tu montes, chéri ?

La disruption est partout ! Interdites en France par la loi Marthe Richard de 1946, les maisons closes ont trouvé leur avatar : un endroit -tenu secret- où les prostituées sont remplacées par des poupées sexuelles. Moyennement 89 € / heure, les très réalistes (bien qu’aux formes légèrement superlatives) Kim, Sophia et Lily sont à la disposition des clients à la recherche d’une expérience inédite. Bonus : pour 19 € de plus, on a droit au casque de VR !

©xdolls

Ailleurs

Adopteunadulte.com

Il fallait bien que cela vienne du Japon, pays à la fois transis de coutumes et furieusement avant-gardiste. Là-bas, lorsqu’on possède une affaire de famille et que l’on n’a pas d’héritier mâle à qui la transmettre (natalité en berne oblige), la solution est toute trouvée : on adopte un homme adulte. 98% des adoptions au Japon concernent des adultes. 81 000 adoptions d’héritiers mâles ont eu lieu en 2011. Le mariage de la tradition et de la disruption !

©Kimi Chen via Flickr


@bonnez-vous !