J’ai envie de dire

Et la blockchain fut.

Faites le test. Lors d’une réunion de travail, pendant un dîner entre amis, à l’apéritif des voisins, à l’issue du cours de gym, lâchez nonchalamment le mot “blockchain”. Il y a fort à parier que les oreilles vont se tendre et l’attention converger vers vous.

Blockchain. Le mot magique. Personne ne sait exactement ce qu’il recouvre ni n’appréhende le scope de ses applications concrètes, mais c’est un fait : c’est furieusement tendance.

Tendance comme le furent avant lui -ou le sont toujours- les objets connectés (“IoT”), l’open source, l’IA, le social learning, les chatbots…

Sans nier que la blockchain et ces autres innovations représentent d’indéniables avancées, l’engouement qu’ils suscitent nous amuse. Et nous ramène à l’essentiel : sic transit gloria mundi.

Guillaume Dehaene

©Ben

Création

Réunionite fever.

Qui ne s’est jamais plaint des réunions à rallonge, dont l’ordre du jour n’est pas tenu, où l’on est trop nombreux, et desquelles rien de concret ne sort ? Une solution existe pour en limiter fréquence et durée : “The Capsule“, la salle de réunion la plus inconfortable du monde. Imaginée par Publicis Italy pour la campagne pub de Diesel, c’est une sorte de stress box qui soumet les participants à rude épreuve. Si seulement elle existait pour de vrai…

©Voutch

Création

T’as de beaux circuits, tu sais.

Il faut être un peu nerd sur les bords pour s’éprendre de vieux ordinateurs et les mettre en valeur, comme le fait le designer et photographe James Ball. Mais le résultat est là : en feuilletant son “Guide to Computing”, on découvre la beauté cachée de ces grosses bécanes jadis -entre 1945 et 1979- en activité dans les administrations, laboratoires et entreprises. Telefunken, IBM, Xerox, ICL, Altair… Tout cela ne nous rajeunit pas !

©Docubyte

Digital

Tales from the Crypt.

Ether, Bitcoin, Ripple, Litecoin, Dash… Les cryptomonnaies ont le vent en poupe. Et comme pour toute tendance tech qui se respecte, un vocabulaire dédié - souvent abscons et à 99% anglo-saxon - apparaît. “FUD”, “Bag holder”, “Rekt”, “Vaporware”… Incompréhensible pour le plus grand nombre. Dont vous n’allez plus faire partie, grâce au site 99bitcoins qui vous en révèle la signification. A vous le frisson des conversations entre initiés !

©CoinWatch

Pour le fun

Big fat boy.

On est bien d’accord, ça n’a d’autre utilité que de provoquer le célèbre “effet waouh”. N’empêche, passer 6 500 heures à assembler 881 470 briques afin de réaliser ce cerisier en fleurs géant, ça tient en effet de l’exploit. Construit dans l’usine Lego de République Tchèque, ce cerisier aux dimensions impressionnantes (plus de 3 tonnes, 4,38 m de haut, 5,42 m de long et 4,93 m de large) a fini au Legoland de Nagoya, au Japon. Le pays des Sumos. CQFD.

©Lego

Ailleurs

Caravanserail.

C’était avant les moyens de transport modernes. Avant que porte-conteneurs, avions cargo et camions remorques sillonnent le monde. A l’époque, on se déplaçait à pied, à cheval, à dromadaire, dans des galères, jonques, boutres et autres nefs. C’était le Moyen-Âge. Le designer Martin Jan Månsson a dressé une carte interactive des routes commerciales alors en vigueur entre Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie. Un travail colossal qui force le respect.

©martinjanmansson

Home made

Allo maman bobo.

Tous les rapports le disent : la biodiversité se dégrade sous l’effet de l’activité humaine. Pour protéger les espèces menacées, les scientifiques doivent d’abord mieux les connaître. Et pour ce faire, mieux les observer. Avec l’aide de citoyens bénévoles, partout en France. C’est ce qu’on appelle les sciences participatives. Un nouvel outil leur est dédié : le portail web OPEN, développé par Epicea. Un enjeu vital pour la planète, une grande fierté pour nous !

©FNH/MNHN/UNCPIE


@bonnez-vous !