<>

J’ai envie de dire

Buzz, ta gueule !

Il suffit de se consulter sa timeline Facebook, son fil de tweets ou ses médias en ligne favoris pour le constater : il n’y a plus une journée sans buzz (ou clash, ou polémique, au choix).

Un buzz le plus souvent orchestré – ce qui le rend parfaitement insupportable.
Orchestré par des pros de l’agit-prop télévisuelle, comme Hanouna (Touche pas à mon poste), Ardisson (Les Terriens) ou Ruquier (On n’est pas couché). Ou par des “chiens de garde” du politiquement correct, toujours prompts à condamner, dénoncer, excommunier.

Et évidemment relayé par les réseaux sociaux et par des médias trop heureux de pouvoir pondre du papier à moindre frais.

Résultat : un flot continu de violence, d’agressivité, de cruauté parfois. Finis les débats constructifs et respectueux ; l’époque est aux affrontements, aux propos haineux, au “bashing”. Proprement désolant…

Guillaume Dehaene

©Disney

Tendances

Faire une newsletter ? Facile.

Vous adorez BienVu ! et ne rêvez que d’une chose : publier une e-newsletter du même acabit… sans avoir à passer des heures et des heures à identifier les sujets dignes d’intérêt ? Alors Flint est fait pour vous. Flint ? Un robot curateur -une AI en fait- qui se charge de vous envoyer quotidiennement une sélection d’articles sur les sujets qui vous importent. Le plus intéressant : vous pouvez éduquer votre robot quant aux sujets à piger. Futé.

©Flint

Création

A skeleton once in Khartoum…

Chez Epicea, on a un petit faible pour les créations un peu barrées qui empruntent des chemins de traverse insolites. C’est donc fort logiquement qu’on a apprécié le travail du graphiste américain Aaron Kuehn, qui s’amuse à revisiter l’anatomie -humaine, animale voire mécanique- en remplaçant les organes par leurs noms, typographiés. Le résultat est surprenant, élégant, aérien, tout en restant didactique. Savoureux.

©Aaron Kuehn

Digital

Combien pour 100 cartes Vitale ?

“Mourir, c’est bien ; mourir après avoir supprimé ses données médicales, c’est mieux”. Le thème de la prochaine campagne de com’ de la Sécu ? Non. Mais ça pourrait, car de plus en plus de données médicales de personnes décédées, volées par des hackers, sont proposées à la vente sur le darknet. Une nouvelle forme d’usurpation d’identité, où le risque pour l’utilisateur fraudeur est malheureusement minime : les morts ne se plaignent pas…

©Life Wire

Le site / l’appli du mois

Les goûts et les couleurs.

Bon, on est bien d’accord : rien ne vaut le travail d’un bon graphiste lorsqu’il s’agit de trouver LA bonne palette de couleurs pour une création graphique quelle qu’elle soit. Ceci étant, l’agence suédoise Future Memories a fait fort avec Picular, son “Google des couleurs”. Il s’agit d’un site web qui, à partir d’un mot donné (tomate, désert, tristesse…), va proposer une vingtaine de couleurs, chacune dotée de ses codes hexadécimaux. Ingénieux.

©Picular

Ailleurs

Trans Europe Express.

Voilà le genre de travail de fourmi qui ne peut que susciter l’admiration. Repéré sur la chaîne YouTube Cottereau, il s’agit d’une vidéo retraçant l’histoire -quelque peu mouvementée- de l’Europe depuis l’an 400 avant JC. Le tout, année par année. Rien que cela ! Où l’on découvre l’émergence et la disparition des empires, les changements de frontières, les invasions, l’apparition de nouveaux pays, tout ceci assorti de données démographiques. Bluffant.

©Cottereau

Ailleurs

Fat is beautiful.

Bon, c’est sûr, pour être repéré par Forbes et faire partie de son classement “World’s Most Valuable Brands”, il vaut mieux travailler dans la tech que dans la rillette ou les presse-purée… Car la tech se taille la part du lion dans l’édition 2018. Classées en 18 catégories, les 100 marques (devant toutes être présentes aux USA) les mieux valorisées font l’objet d’une infographie aussi sobre qu’instructive. Et la France me direz-vous ? Heureusement qu’il y a le luxe et les cosmétiques !

©Howmuch.net


@bonnez-vous !