<>

J’ai envie de dire

Mieux vaut tard...

Une année gonflée : voici donc ce qu’Epicea vous souhaite (notre carte animée ici).

Parce qu’on n’ose jamais assez. Parce que l’audace, le goût du risque, l’originalité, l’impertinence, c’est ce qui fait avancer les choses.

Parce qu’en tant qu’individu ou entreprise, on n’est pas là pour tourner en boucle, piétiner, ronronner.

Parce que l’avenir – et la réussite – appartiennent à ceux qui sortent des sentiers battus, qui cassent les codes, qui pensent “out of the box”.

Et, surtout, parce que la vie est trop courte pour ne rien faire, ou le faire avec modération, comme les autres, dans le tempo général, façon mainstream.

Alors tous à l’eau, et nageons à contre-courant !

Guillaume Dehaene

©Epicea

Création

Science is fun.

Ou, à tout le moins, la science peut être présentée de façon fun. Un bon exemple ? La chaîne YouTube allemande Kurzgesagt – In a Nutschell (“bref”, en français), qui, a raison d’une vidéo par mois, aborde tout type de sujet scientifique : biologie, physique, philosophie, astronomie, médecine… Une centaine de vidéos motion design sont déjà accessibles. La clé du succès : une animation très soignée, une colorimétrie étonnante, un parti-pris vulgarisateur. On adore.

©Kurzgesagt

Digital

Réseaux chiffrés.

On vous l’accorde, ça fait un peu marronnier (vous savez, ce sujet qui revient tous les ans dans votre magazine préféré : les francs-maçons, le marché de l’immobilier, les régimes…). Il n’empêche, il ne nous semble pas absurde de vous faire part des statistiques-clés des réseaux sociaux pour l’année 2018. Dans le monde, mais aussi en France. C’est l’excellent Blog du Modérateur qui s’y colle et compile des données de plusieurs sources incontestables. Instructif.

©Jardinage.eu

Le site / l’appli du mois

Science is fun (bis).

Amateur de vulgarisation scientifique ET d’humour trash et provoc’ (une combinaison pas si fréquente), le blog "Tu mourras moins bête" – et les albums BD + les émissions sur Arte qui en découlent – sont faits pour vous. Pour info, son auteure, Marion Montaigne, est également à l’origine du must-read “Dans la combi de Thomas Pesquet”. On vous conseille tout particulièrement le sujet sur la photoplethysmographie (avril 2016), à mourir de rire.

©MarionMontaigne

Pour le fun

Il y a data et data.

Un truc de dingue : savez-vous qu’il existe une étroite corrélation entre la consommation mondiale de vin et la proportion de nouveau-nés prénommés Lola en France ? Et que les ventes de vinyles aux USA “collent” au nombre de réfugiés dans le monde ? En tout cas, c’est ce que disent les courbes. Oui… mais en fait non : ces comparaisons n’ont aucun sens, comme l’explique en creux Le Monde à travers son générateur aléatoire de comparaisons absurdes. Comme quoi…

©Le Monde

Ailleurs

Mourrez écolo.

Chez BienVu, on aime débusquer l’innovation là où on ne l’attend pas forcément. Dans la mort et son “après”, par exemple. D’où notre intérêt pour cette future (?) alternative écologique à l’inhumation et la crémation, deux méthodes certes légales mais très polluantes : l’humusation. Autrement dit, la transformation du corps – enveloppé dans un linceul biodégradable et déposé sur un lit de broyats et de copeaux pendant 12 mois à l’air libre – en compost. A tester ?

©Humanité & biodiversité

Le WTF du mois

Sens, c’est du virtuel.

La réalité virtuelle, c’est chouette. Mais la réalité virtuelle AVEC des sensations (odeurs, vibrations, caresses, chaleur…), c’est super-chouette. C’est le pari du masque Feelreal, qui fait actuellement l’objet d’une campagne sur Kickstarter. Compatible avec les principaux masques VR du marché, Feelreal promet une gamme de 255 odeurs distinctes, confectionnées par un “olfactologue” et générées à partir de 9 capsules d’arômes remplaçables. Et pourquoi pas ?

©Feelreal


@bonnez-vous !