<>

J’ai envie de dire

Instagram m’a tuer.

Parmi les réseaux sociaux qui cartonnent, Instagram se taille une place de choix auprès des faiseurs d’opinion (les fameux influenceurs).

Oui mais… Chaque médaille a son revers. Pour Insta, trois sautent aux yeux.

1) L’effet pervers. Certains sites touristiques sont pris d’assaut – et parfois fort malmenés – par des hordes de touristes suite à un (mal)heureux cliché idyllique posté sur Instagram.

2) L’indécence. Lorsqu’on découvre des selfies tout sourire dans des lieux qui ne s’y prêtent vraiment pas, comme la tristement célèbre entrée du camp d’Auschwitz-Birkenau.

3) Le suivisme. Amis touristes, pitié, ne prenez pas tous les mêmes clichés d’endroits célèbres ! A moins de vouloir figurer sur le compte insta_repeat (ici) qui recense les milliers de photos qu’on croirait clonées.

Guillaume Dehaene

©insta repeat

Tendances

Intersellar Overdrive.

Bufoténine. Psilocybine. DMT. Kétamine. Vous ne connaissez pas ces molécules ? Alors vous ne bossez pas dans la tech dans la Silicon Valley. Car oui, les drogues psychédéliques sont de retour dans la Bay. Mais attention : à microdose. Pas question de se mettre la tête à l’envers. Il s’agit juste de doper sa créativité, booster sa performance, améliorer ses perceptions. “Pirater son propre cerveau”, comme on hackerait un site sécurisé. Si on vous le dit…

©Tame Impala

Création

Put on your red shoes and dance the blues.

Attention : petit génie en approche ! Il a 22 ans, s’appelle Ofir Shoham, est animateur vidéo… et manie plutôt bien le logiciel After Effects. Son truc à lui : “habiller”, image par image s’il vous plaît, des petits clips vidéo – street dance, skating, sports divers – d’animations ressemblant à des néons. Le résultat est absolument bluffant. Punchy, flashy, groovy : ça dépote joliment. Pour sûr, Ofir n’a pas fini de faire parler de lui.

©Ofir Shoham

Le site / l’appli du mois

Mille millions de mille sabords.

On n’est bien d’accord, les travaux de Marian Eerens vont énormément parler aux tintinophiles… mais moins aux autres. Sauf peut-être aux graphistes curieux de nature. Ses travaux ? Un recensement détaillé (codes hexadécimaux, proportions…) des couleurs utilisées par Hergé pour chaque couverture des 24 albums de Tintin. En prime, chacun bénéficie d’un récap’ du scénario et d’un lien vers une présentation plus complète. Viens Milou !

©Marian Eerens

Pour le fun

Run, Forrest, run !

Le jogging, le cyclisme, la rando, surtout pratiqués en solo, c’est parfois un peu lassant. Pourquoi ne pas coupler ces disciplines avec un autre loisir, par exemple le dessin ? Si, c’est possible. Via le GPS art. Déterminez un itinéraire reproduisant un symbole ou dessin à grande échelle sur une carte, chaussez vos baskets, munissez-vous d’une appli GPS (Strava, ViewRanger, GeoVelo…) qui va enregistrer votre parcours… et c’est parti. En rentrant, enjoy the result !

©#gpsart/Instagram

Ailleurs

(Internet) Fiat Lux.

Connaissez-vous le LiFi (Light Fidelity) ? Un système de transmission sans fil et sans onde, utilisant la lumière LED. Idéal pour accéder à l’internet haut débit, surtout dans les zones géographiques mal desservies… comme le Burkina Faso. L’Institut Cinéma (école de cinéma réputée, basée à Ouagadougou) lance une campagne de crowdfunding (ici) pour acquérir cette technologie. Et ainsi soutenir l’éducation et promouvoir l’art panafricain. Une noble cause.

©Institut Imagine

Le WTF du mois

The final countdown.

Le calcul mental : une vieillerie ! Qui le pratique encore, aujourd’hui, hum ? Et pourtant, il peut parfois être sacrément utile d’en maîtriser les rudiments, lorsqu’on n’a pas son smartphone sous la main. Remercions Albert Clock, une horloge digitale pas comme les autres qui remet ce sain exercice au goût du jour. Car pour lire l’heure, il va vous falloir la calculer ! Ainsi, en Albert Clock, 08h31 se dit (9÷3+5)h(5×8-9)min. A chaque heure son petit challenge. Salutaire.

©Albert Clock


@bonnez-vous !