<>

J’ai envie de dire

Des mots et des maux.

“C’est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases”, faisait dire Michel Audiard aux Tontons Flingueurs.

C’est étrange, chez les “autorités morales”, cette manie d’assaisonner toute initiative, toute déclaration, tout programme de mots et expressions tendance. Comme “Vivre ensemble”. “Solidaire”. “Bienveillant”. “Citoyen”. “Responsable”.

Etrange, oui, car quand on regarde le sens premier de ces mots, on peut avoir l’impression que les comportements observables dans l’espace public sont tout sauf solidaires, bienveillants, citoyens, responsables ; et que le “vivre ensemble” a depuis longtemps capitulé face au “chacun pour soi” – quand ce n’est pas au “tout pour ma gueule”.

Dommage pour ces mots, qui sont on ne peut plus nobles, d’être galvaudés de la sorte…

Guillaume Dehaene

©Gaumont

Tendances

Dur, dur d’être parent (d’ados).

En matière de réseaux sociaux, les cartes sont bien rebattues chez les 12 - 18 ans. Ringardisé, Facebook cède la place à TikTok, l’appli mobile de partage de courtes vidéos (souvent faites maison), et Yubo, appli mobile de rencontres, le “Tinder des ados”. Evidemment, ces 2 apps présentent tous les risques auxquels sont exposés nos ados et pré-ados : prédation sexuelle, modes et défis (“challenges”) pour certains dangereux… Vigilance !

©Shutterstock

Création

Streets of nowhere.

Des manifs. Des casseurs. Des panneaux en bois pour protéger les vitrines du vandalisme. Dernière étape de ce triste enchaînement : de l’affichage sauvage, à l’instigation de quelques agences de “guérilla marketing”. Des agences de pub qui ne s’embarrassent pas avec ces concepts has-been que sont la déontologie et la légalité. Ça coûte moins cher que de l’affichage traditionnel, ça fait “street art”, ça a de l’impact… Que demande le peuple ?

©Streetdispatch

Le site / l’appli du mois

Je te parie que c’est … qui meurt.

Discuter de votre série préférée le matin à la machine à café, c’est bien. Mais parier sur son dénouement, c’est mieux ! Grâce à l’appli Guess Whaaat, vous allez pouvoir faire vos pronostics sur vos séries favorites. En répondant à des questions, en pariant avec ou contre vos amis sur la suite, ou en soumettant votre théorie à la communauté. Histoire de faire corps avec Game of Thrones, Stranger Things, Westworld et La Casa de Papel !

©HBO

Pour le fun

Juste un doigt.

OK, c’est un peu régressif, et souvent sous la ceinture. Il n’empêche, ça nous a bien fait rire ! Le principe est simple : prendre en photo une enseigne de magasin, une affiche, un nom de rue, un panneau indicateur… en ayant préalablement placé un doigt devant l’objectif afin de cacher une lettre et ainsi modifier le sens du message. Matthieu Vergote, créatif de son état, a même dédié un compte Instagram à ce passe-temps. MDR.

©mondoigtdanslarue

Ailleurs

The meaning of life.

Une question nous a de tout temps hanté, nous les hommes : pourquoi seules les femmes accouchent et allaitent ? Grande nouvelle, les mecs : nous allons enfin pouvoir donner le sein ! Enfin, virtuellement. La société japonaise Dentsu lance un appareil à allaiter, sorte de fausse poitrine à bretelles. Le premier sein cache le réservoir de lait, le second sert à téter. L’ensemble générant de la chaleur et des micro-vibrations aidant bébé à s’endormir après la tétée. Burp.

©Dentsu

Ailleurs

So cuuuuute !

En voilà, une idée qui va plaire à tous les amoureux des animaux de compagnie et autres gâteux des boules de poils en tous genres. Le photographe anglais Mark Taylor a eu l’idée de shooter des paires d’animaux différents, n’ayant en commun que la couleur de leur fourrure. Chiens, chats, lapins, cochons d’Inde, mais aussi faons, rats, canards, hérissons, écureuils : un bestiaire de mignonneries qui a tout pour faire craquer dans les chaumières !

©Warren Photographic


@bonnez-vous !