Digital

Arrêtez tout ! Cet article contient une révélation qui va révolutionner votre vision du sexe !

Ca y est, grâce à ce titre racoleur et outrancier, vous savez maintenant ce qu’est un "clickbait" ("piège à click") ! Les clickbaits n’ont de raison d’être que d’augmenter la probabilité qu’un article soit lu sur les réseaux sociaux et blogs. Max Woolf, un blogueur spécialiste de la data, a identifié les tournures des titres les plus susceptibles d’augmenter le nombre de clicks. Edifiant !

© Shutterstock

Digital

I Always Feel Like Somebody’s Watching Me

Si, comme le chantait Rockwell en 1984, vous avez l’impression d’être épié(e) sur le web, voici un outil que vous allez adorer. Conçu par une coalition d’associations de protection des droits fondamentaux, Detekt détecte la présence de spywares connus pour être utilisés par des agences gouvernementales à travers le monde. Flippant mais au final bien utile (en anglais) ;


Digital

Une bonne image vaut mieux qu’un long discours

Lassé(e)s des emojis ? Essayez donc les flirtmojis : c’est nettement plus chaud !.. Flirtmoji est un projet tout récent que l’on doit à quatre designers californiens, qui ne trouvaient pas dans les traditionnels emojis de quoi illustrer comme ils le souhaitaient leurs textos coquins. Du plus ou moins cru, plus ou moins détaillé, les flirtmojis ont tout pour pimenter vos sextos (en anglais) !

© flirtmoji

Digital

Parlez-vous le #hashtag ?

Tout commença avec Twitter. Puis Facebook, Instagram, Google+, Pinterest se l’approprièrent. Aujourd’hui, impossible d’échapper aux hashtags sur les réseaux sociaux... mais aussi dans la vraie vie. Le blog c-marketing nous offre un article très bien étayé expliquant tout ce qu’il est nécessaire d’en savoir (typologie, best practices, usages marketing, outils...), afin d’en tirer le meilleur parti.


Digital

Internet ? Il ne passera pas pas nous !

Le libre accès à Internet, un droit inaliénable, pensez- vous. Et bien non, en tout cas pas partout ! En Afrique et en Asie, les réglementations, restrictions et interdictions sont légions, sur des mots-clés comme "pornography", "torrent" ou "political media". WhoIsHostingThis dresse la carte des pays dans lesquels Internet est à utiliser avec à vos risques et périls...

Digital

Souvent imité, jamais égalé : n’est pas Facebook qui veut !

On a beau médire (voire le maudire) sur le n°1 des réseaux sociaux aux 1,3 milliard d’utilisateurs, le fait est que les postulants au titre de "nouveau Facebook" ne sont jamais allé très loin... Voire, comme Diaspora, Socl, Unthink et Path, ont complètement disparu ! Sera-ce également le destin de Google+, ou encore de la nouvelle sensation Ello ? L’avenir nous le dira...


Digital

Dans la famille "rapport annuel", je demande...

Salutaire initiative que celle d’Annupedia, qui a bâti une base documentaire compilant pas moins de 135 000 rapports annuels, rapports financiers, rapports d’activité et autres rapports RSE. Sociétés cotées ou non, organisations, administrations, fondations, instituts, universités, etc. : 14 000 entités de 85 pays différents sont référencées dans la base. Diablement utile...

Digital

Guillaume D., expert stratégique et créatif, passionné et motivé

Cher Guillaume D., si c’est ainsi que vous pensez vous présenter sur votre page Linkedin, sachez que vous avez tout faux : ils sont des dizaines de millions à utiliser les mêmes mots-clés ! De fait, si l’on souhaite se distinguer de la masse et faire preuve d’un peu d’originalité sur Linkedin, il y a urgence à oublier les 10 "buzzwords" les plus communément usités, identifiés par le réseau social professionnel. Qu’on se le dise !

©easi-ie.com

Digital

Dubaï, bienvenue dans le désert du réel

Envie de faire une petite ballade dans la capitale des Emirats Arabes Unis sans bouger de chez vous ? Découvrez Dubai360°, une carte interactive d’une incroyable richesse, grâce à 1298 vidéos et photos panoramiques régulièrement mises à jour. Vous pouvez arpenter les boulevards, survoler les buildings, pénétrer dans certains édifices publics, vous déplacer d’une extrémité de la ville à l’autre en 1 clic... Tout bonnement bluffant !

©dubai360.com

Digital

Et ".chipolata" ou ".varice", ça existe ?

Rappelez-vous : c’était en 1985, neuf noms de domaine apparaissaient, dont l’incontournable ".com". En trente ans, les choses ont bien changé, et on dispose aujourd’hui de plusieurs centaines de noms de domaine (avec une grosse accélération depuis 2014). European Domain Center recense, dans une infographie très parlante, l’ensemble des noms de domaines, par pays et mots-clés. Dont les étonnants ".bingo", ."sex", ".tatoo", ."vodka", ".church", ".love" ou encore ".skin". On arrête pas le progrès !

© visually

Digital

GAFAM rule the world.

GAFAM ? Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft. Cinq géants de l’internet, qui monopolisent 90% du trafic web et transforment l’internaute en simple produit marketing. Peut-on s’en affranchir et échapper à leur emprise ? Quelles alternatives existe-t-il ? Comment changer radicalement ses usages online ? C’est ce que tente d’expliquer Adrienne Charmet, directrice des campagnes de La Quadrature du Net, intervenue à la dernière conférence The United states of Google. Salvateur.

© FranceTVInfo

Digital

Google, intrusif ? Mais noooon...

Amis paranos, ce post est pour vous ! Il décrit par le menu la quantité et la qualité des données que Google est capable de collecter sur vous, par le biais de ses nombreuses applications et services. Qui vous êtes, ce que vous pensez, où vous allez, quels sites vous consultez, à qui vous parlez, comment vous dépensez votre argent... A l’origine moteur de recherche, Google est devenu l’un des plus grands collectionneurs de données dans le monde. Et la grande question est : MAIS QU’EN FAIT-IL ?

© visually

Digital

Adblocker, l’arme fatale.

Face à la multiplication des pubs intrusives sur Internet (pop-ups, interstitiels, vidéos pré-roll...), la résistance s’organise ! Selon une étude réalisée par l’agence Mindshare auprès d’un échantillon représentatif d’internautes, 30% d’entre eux sont déjà équipés d’un adblocker. On apprend par ailleurs que les formats intégrés (native ads et vidéo intégrées) et les pubs ciblées en fonction des centres d’intérêt sont bien mieux tolérées, et que les internautes sont prêts à payer pour éviter les pubs sur leurs sites favoris. A bon entendeur...

@ Planet sans fil

Digital

GoPro : des caméras ? Non, un média !

Gros changement de paradigme : suivant l’exemple du précurseur RedBull, GoPro est en train de se transformer de vendeur de caméras en pur média. La preuve ? La création d’un poste de directeur des longs métrages et séries, confiée à une ancienne du service de diffusion vidéo en flux Hulu. Par le biais de la diffusion de contenus hautement valorisants (dont on a un aperçu au travers de la "GoPro Channel", accessible sur leur site web), la marque va ainsi pouvoir renforcer son attractivité. Bien vu !

@ GoPro

Digital

DDDisney = coloriage en 3D.

Voilà une technologie qui, si elle passe le cap du simple projet, risque de révolutionner la vie de nos chères têtes blondes (et les nôtres aussi par rebond). Mise au point par le bureau Disney Research de Zurich, le laboratoire de recherche en innovation de Walt Disney Company, elle permet de visionner, via une tablette, des dessins réalisés en 2D en 3 dimensions. De la réalité augmentée pour ch’tits n’enfants, en quelque sorte. Simplement bluffant.

Digital

Costauds, man, tes champignons.

Nostalgique des années 70 ? Et grand fan de GIF animés ? Alors vous allez adorer le travail de l’illustrateur brésilien Henrique Lima. Ce fondu total a créé une série de portraits, intitulée "Mestre", tous plus psychédéliques les uns que les autres. Couleurs saturées, effets hypnotiques, matières dégoulinantes : on se croirait dans un gros trip hallucinogène ! Vous reprendrez bien quelques amanites tue-mouche ?


Digital

Enfin un objet connecté utile...

Et c’est vous, mesdames, qui allez en bénéficier ! Il ne paie pas de mine, ce petit boitier noir, portable à la ceinture, autour du cou ou même dans une poche... Et pourtant il a vocation à devenir votre meilleur atout en cas d’agression ou de tentative de viol. Une simple pression de 3 secondes et il déclenche une alarme sonore et envoie simultanément des SMS d’alerte géolocalisés aux personnes que vous aurez présélectionnées. Merci Roar for Good pour cette heureuse initiative.

Roar for good

Digital

Du passé faisons table rase !

Finies, les réunions rébarbatives où tout le monde autour de la table fait mine de s’intéresser au tunnel PowerPoint projeté au mur. Place à l’interactivité et au high tech ! Développée par ActiveMe, voici une table interactive spécialement destinée aux salles de réunion. Offrant un grand écran tactile, elle peut interagir avec les objets. Connectée, elle permet de naviguer sur le web, éditer les présentations en temps réel et les projeter sur écran mural. Ca en jette !


Digital

Intranet, t’es mort !

Attention, la révolution est en marche ! Facebook at work débarque, et avec lui c’est tout le marché des réseaux internes qui est impacté. Aussi simple et intuitif que Facebook, bénéficiant de l’interface familière de ce dernier, utilisable avec le même identifiant, Facebook at work devrait d’emblée séduire les entreprises par sa facilité d’utilisation et par ses 2 grandes fonctionnalités : "plateforme d’échanges" et "réseau pro" sur le modèle Linkedin. Bientôt disponible, la version freemium sera rapidement enrichie de fonctionnalités payantes.

Digital

A consommer sur place ou à emporter ?

Le bon plan du mois ? Imprimer ses échanges SMS (ou WhatsApp) et en faire un livre personnalisé. C’est Textolife, une startup française, qui a eu cette idée. La marche à suivre : 1/ télécharger le logiciel sur votre ordi (ou l’appli mobile sur votre smartphone), 2/ choisir les conversations que vous souhaitez conserver, 3/ définir les critères de design et de mise en page, 4/ commander pour recevoir votre livre, imprimé sur papier écologique. Compter 15 € par tranches de 400 SMS. Chic, de la lecture pour les longues soirées d’hiver !

Textolife

Digital

Kill Bill ?

Difficile de passer à côté de Bill sur les réseaux sociaux en ce moment. Vous savez, Bill, ce petit personnage coiffé d’un bonnet de laine, futé, simple et plein de bon sens, vivant dans son époque mais en refusant les diktats et les modes débiles. Le problème c’est que Bill cartonne méchamment... Ce qui n’a pas échappé aux marques, qui se lancent dans une récupération éhontée : Apple, Reebok, Sixt, Pizza Hut... Cours, Bill, cours ! (en anglais)

Be like Bill

Digital

Hassan Céhef, c’est possible !

A l’ère du e-commerce triomphant, ce bon vieux point de vente physique n’est pas mort. Voyez comme il s’équipe d’innovations 100% connectées : miroir interactif dans les cabines d’essayage, pubs holographiques, caisses autonomes, caméras identifiant les potentiels voleurs, tatouages numériques sur les produits… L’Usine Digitale nous propose de découvrir ces technologies qui vont optimiser la célèbre « customer experience ». J’achète !

thinglink

Digital

Vertige de l’amour

Qu’elles servent à communiquer, se divertir, voyager ou encore faire des achats, les applis mobiles sont omniprésentes dans nos vies connectées. En témoigne cette infographie dynamique signée par Bonial, qui présente les flux de données “real time” des principales apps. Pour info, ces chiffrent résultent d’un chiffre d’affaires annuel, divisé par 365 (jours), puis 24 (heures), puis 60 (minutes), puis encore 60 (secondes). Et moulinés par un bel algorithme.

bonial

Digital

Darknet, the hidden data.

Darknet, web profond, deep web : une terminologie qui attise la curiosité et véhicule bon nombre de fantasmes et de peurs. Souvent justifiés ! Norton, le développeur d’anti-virus, a confié à l’agence Grey San Francisco la réalisation d’une web-série documentaire remarquable, qui nous plonge dans les arcanes du darknet et de la cybercriminalité qui y trouve refuge. Très bel exemple de création de « brand content » (cf les autres contenus du site web).

deeptoweb.com

Digital

Home, sweet home again.

Partants pour un petit jeu bien addictif ? Bienvenue dans “Party Pooper”, créé par le studio d’animation britannique Animade. Votre mission ? Aider ce pauvre Clap, de retour de voyage, à se débarrasser de resquilleurs et pique-assiette qui squattent son appartement où ils se sont organisés une petite fête. Au-delà du côté fun du jeu, cette web app se distingue par son univers graphique cool, à la fois léché et pas mal barré.

Animade

Digital

Et à part ça, vous faites quoi dans la vie ?

Evidemment, il est plus facile de pondre un beau CV, bien visuel et impactant, lorsqu’on est créatif que banquier d’affaires ou responsable de pompes funèbres… Il n’empêche que le CV du designer italien Antonio di Vico, traité en infographie, est un bel exercice de concision, permettant d’appréhender en un clin d’œil ses 15 ans d’expérience. Généralisé, un CV qui simplifierait bien la tâche des recruteurs de France et de Navarre !

Antonio di Vico

Digital

Tu le sens, mon gros objet connecté ?

Il fallait bien que ça arrive... Avec la multiplication des objets connectés et leur intrusion dans tous les compartiments de notre quotidien, il eut été étrange que le sexe ne pénètre pas (enfin, si j’ose dire) ce secteur. Voici donc une sélection de 10 objets connectés, élaborée par le site objetconnecte.net, qui nous permet de toucher du doigt (si j’ose dire) la créativité sans limite des développeurs…

Getty Image

Digital

Non ? [biiiip] est homo ???

Vous pressentez que les réseaux sociaux -ou du moins l’utilisation forcenée qu’en font certains- n’ont pas que des bons côtés, mais avez du mal à dire précisément en quoi ils peuvent être dangereux ? Remerciez Grégoire Ludig et David Marsais, les 2 comédiens du Palmashow, qui dans un sketch jouissif en démontent les travers : détournements, exagérations, absence de vérification, dénigrement, outrance… Tout y est !

Palmashow

Digital

Joue-la comme Snowden.

Légèrement flippé(e) par les possibles failles dans la confidentialité des données en ligne ? Un tantinet parano à l’évocation des multiples cas de piratage et de hacking sur Internet ? Et pour autant déterminé(e) à continuer à recourir aux réseaux sociaux et moyens de communication web ? Il ne vous reste plus qu’à suivre les conseils du plus célèbre des lanceurs d’alerte, Edward Snowden, et utiliser les outils qu’il utilise au quotidien.

wired

Digital

Web, qui es-tu ? D’où viens-tu ?

Le web… Il fait tellement partie de nos vies qu’on ne se pose même plus la question de sa genèse et de l’origine de ses différents constituants. D’où viennent les emojis ? Quel était le premier site web ? Qui a envoyé le premier spam ? Et le premier e-mail ? Quel fut le premier site de e-commerce ? Le site RSLN (de Microsoft) a la bonne idée de répondre à ces questions simples. On a l’air moins bête, non ?

arpanet-5

Digital

Clic-clac, merci Kodak.

Ou plutôt merci Relonch, un appareil photo résolument conceptuel. Pourquoi ? 1) Il n’a qu’un déclencheur, aucun écran de contrôle, pas de bouton de réglage, nope. 2) Equipé d’une puce 4G, il uploade toutes les photos sur un serveur distant, lesquelles sont retouchées par un algorithme puis vous sont envoyées via l’appli dédiée. 3) Il ne s’achète pas, mais se loue au mois (99$). Ca va faire parler dans les dîners en ville, non ?

relonch

Digital

Recherche génies désespérément.

Loïc Le Meur (vous savez, le génial créateur des conférences LeWeb) is back. Et c’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui, avides de nouvelles tendances, recherchent des leaders, influenceurs, évangélistes et speakers tous plus pointus et inspirants les uns que les autres. Parce ce que Loïc vient de lancer leade.rs, plateforme sur laquelle on peut justement les découvrir et faire appel à eux. Alors, heureux ?

leade.rs

Digital

Las Vegas Parano.

Le Consumer Electronic Show (CES) : nombreux sont ceux qui souhaiteraient y aller pour découvrir ce que sera notre monde connecté de demain. Sans avoir forcément ni les moyens ni le temps de passer 4 jours à Las Vegas… Qu’Olivier Ezratty soit loué : il nous livre, comme chaque année, un compte-rendu d’une parfaite exhaustivité (396 pages s’il vous plaît !), afin de tout connaître de cette gigantesque foire aux gadgets. Suivez le guide.

Creapills

Digital

In bot we trust.

Ca y est, c’est fait -et c’est sans doute irréversible- : les robots (les “bots”) génèrent plus de trafic Internet que les humains (52% vs 48%). C’est le fournisseur de solutions de sécurisation des données Incapsula qui nous l’apprend, dans son étude annuelle. Une étude d’autant plus éclairante qu’elle distingue les bons bots (crawlers, monitoring bots, search engine bots…) des mauvais (scrapers, impersonators, spammers…). Salutaire.

Blog Trello

Digital

The tweeting dead.

Aujourd’hui, nous avons tous 2 vies : une physique et une numérique. Ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes lorsque la vie physique prend fin ! Que faire en effet des comptes personnels et des données online du défunt ? Le New York Times se pose la question de la mort digitale, et propose quelques pistes : désigner un exécuteur testamentaire numérique, programmer l’inactivation de ses comptes… Sujet hardos, mais pistes salvatrices.

Chuck Jones & Associates

Digital

Music is my first love.

Les plus pointus d’entre vous avez peut-être déjà recours à l’utilisation de GIFs dans vos échanges online, histoire d’illustrer et ponctuer vos conversations numériques. Vous pouvez à présent aller plus loin ! Et, grâce à la plateforme de partage Soundy, y adjoindre des sons. Extraits de chansons, cris d’animaux, répliques de films cultes, jingles de pub : le champ est infini ! Vous pouvez même convertir vos musiques en GIF audio.

soundy

Digital

L’avenir appartient à ceux qui ont le veto.

A croire que Coluche -auteur du titre- avait pressenti en son temps les règles de censure appliquées par les géants de l’Internet… et les inévitables débats qu’elles suscitent. Grâce au Guardian, on découvre aujourd’hui les modalités -souvent absurdes et forcément sujettes à interprétation-, jusqu’alors confidentielles, imposées aux modérateurs de Facebook. A côté, le tri sélectif des ordures, c’est un jeu d’enfants !

john beckley

Digital

IoT, ton univers impitoyable.

Pas convaincu(e) par les derniers slip, chauffe-biberon, brosse à cheveux ou mug connectés (authentique) ? Frustré(e), comme 60% d’entre nous, par la technologie connectée à tout va ? Alors savourez cette vidéo, réalisée à l’initiative de l’entreprise suédoise Semcon, qui démontre toute l’absurdité de la gadgétisation à outrance qui pollue le développement du tout-connecté. En plus, elle est superbement réalisée, en motion design.

sencom

Digital

Apple m’a tuer.

La fin d’une époque. Celle où on pouvait encore affirmer, avec la foi du Juste, que les appareils Apple étaient définitivement à l’abri des virus et autres malwares, à la différence des PCs tournant sous Windows. Un récent rapport signé McAfee démontre, au grand dam des adorateurs de la Pomme, que les signatures de programmes malveillants s’attaquant aux produits Apple ont augmenté de 1400% depuis fin 2015 ! O tempora, o mores…

keywordsuggest.org

Digital

Etre ou ne pas être (infecté).

711 millions. C’est le nombre d’adresses mail de particuliers volées et pouvant être utilisées pour propager des malwares, du type de Ursnif (malware bancaire ayant déjà infecté plusieurs dizaines de milliers d’ordinateurs). Et là vous vous dites : pourvu que la mienne n’en fasse pas partie… Vous voulez en avoir le cœur net ? Allez donc sur le site Have I Been Pwned, qui va vous révéler si votre adresse mail est compromise, et à la suite de quelle manip. Suspense…


Digital

Vivement demain.

Envie de lendemains qui chantent ? En demande d’un avenir radieux ? Et accessoirement habité(e) d’une foi inébranlable dans l’intelligence artificielle (IA) ? Vous n’avez encore rien vu. Google a commencé à développer une IA dotée d’imagination. Donc capable d’appréhender les conséquences de ses actions. Et ce, sans dépendre en quoi que ce soit d’instructions humaines. Ca nous ouvre de vertigineuses perspectives, non ?

©Shutterstock

Digital

Nous sommes adeptes du latex.

Mais quelle idée a donc traversé l’esprit de l’artiste digital autrichien Simon Christoph Krenn, pour nous proposer ce court film d’animation furieusement WTF ? On y découvre des agrégats de têtes humaines rebondir au sol comme une boule de jelly anglaise, un enchevêtrement de corps nus s’enrouler et se déformer à l’infini… Le plus troublant ? Le caractère ultra-réaliste de ces bouts d’humains !

©Simon Christoph Krenn

Digital

LinkedIn libère tes chakras.

LinkedIn tient décidément la vedette de ce numéro de BienVu ! Vous qui y êtes inscrits, il ne vous aura pas échappé qu’on y trouve de plus en plus de pseudo-mantras, conseils philosophico-spirituels, anecdotes perso conçues pour faire pleurer dans les chaumières, considérations RH-compatibles à deux balles… Le compte Twitter Disruptive Humans of LinkedIn a la bonne idée de les recenser : c’est à pleurer (parfois de rire) !

©Une vie merveilleuse

Digital

Bowling for Columbine.

On vient d’en avoir un tragique nouvel exemple : de plus en plus de fusillades mortelles aux USA se déroulent dans l’enceinte d’établissements scolaires. Pour permettre aux enseignants de se préparer à cette sinistre échéance, l’armée américaine a créé un jeu de simulation en réalité virtuelle, disponible ce printemps. En endossant le rôle d’élève, de policier, de tireur ou leur propre rôle, les profs vont acquérir les bons réflexes, ceux qui peuvent sauver des vies. #childlifematters

©DHS

Digital

Vas-y, fais semblant de soutenir la tour de Pise !

Instagram, royaume des “me too” ? C’est ce que semble penser le réalisateur Olivier Kmia, au travers de son très réussi petit film “Instravel”. Agrégeant des milliers de photos glanées sur Instagram, il nous propose un rapide tour d’Europe des spots touristiques les plus fréquentés… et l’on se rend compte que la créativité et l’originalité ne sont pas forcément les maîtres-mots des instagrameurs ! #talifecestcommemalife…

©Olivier Kmia

Digital

Wizzz ! Bing ! Splash !

Lassé(e) de la perfection graphique et des scenarii hyper-soignés made in Grand Theft Auto ou Age of Empires ? Envie d’un jeu vidéo (vraiment) pas prise de tête ? Superola and the Lost Burgers est fait pour vous ! Dans la peau de Superola le lama à l’haleine qui tue, retrouvez les burgers volés par les méchants aliens hot-dogs. Une belle séquence régressive qui fleure bon les antiques Super Mario Bros. et Street Fighter III.

©Nintendo

Digital

Mais j’ai rien fait, moi, m’sieur !

Vous n’avez rien compris à l’affaire Facebook / Cambridge Analytica ? Ce n’est pas grave, L’Usine Digitale a la gentillesse de vous en détailler les principaux épisodes (17 à ce jour) à travers une petite infographie de derrière les fagots. Où l’on découvre que tout ce binz remonte à avril 2010, et que l’ami Zuckerberg n’est pas un pro de la communication de crise !.. A présent, vous voilà armé pour briller dans les dîners en ville.

©youtube

Digital

Rule, Google !

Et vlan ! Une nouvelle fois, voici Google soupçonné de vouloir contrôler l’humanité. Le coup est cette fois-ci parti du site américain The Verge, qui rend public une vidéo interne -donc a priori confidentielle- dans laquelle Google imagine un monde où des enjeux majeurs (écologie, alimentation…) trouveraient leur résolution... grâce à l’exploitation des données personnelles auxquelles les internautes lui donneraient un total accès. Mmm…

©shutterstock

Digital

Tales from the Crypt.

Ether, Bitcoin, Ripple, Litecoin, Dash… Les cryptomonnaies ont le vent en poupe. Et comme pour toute tendance tech qui se respecte, un vocabulaire dédié - souvent abscons et à 99% anglo-saxon - apparaît. “FUD”, “Bag holder”, “Rekt”, “Vaporware”… Incompréhensible pour le plus grand nombre. Dont vous n’allez plus faire partie, grâce au site 99bitcoins qui vous en révèle la signification. A vous le frisson des conversations entre initiés !

©CoinWatch

Digital

Being Thomas Pesquet.

Avouez, ça vous plairait bien de faire un petit voyage dans l’espace, non ? Grâce à la réalité virtuelle, votre souhait est -presque- exaucé ! Et dans quelles conditions : dans la peau de Thomas Pesquet, vous vivez son entraînement, son voyage dans la capsule Soyouz et son séjour de 6 mois à bord de la station ISS. Développée par France Télévisions, l’appli est disponible pour iOS et Android, et est compatible avec les casques VR Cardboard. Enjoy !

©Thomas Pesquet

Digital

Fly me to the moon.

520 ordinateurs, 470 projecteurs vidéo, une palanquée de capteurs de mouvements. Voici ce qu’a nécessité la création de la cinquantaine d’installations numériques interactives hébergées par le Mori Building Digital Art Museum de Tokyo. En déambulant dans les 10 000 m2 du musée, le visiteur, complètement immergé, interagit avec les œuvres. Plus psychédélique que cela, tu meurs ! NB : Vogalène et Nautamine recommandés

©Mori Building

Digital

Combien pour 100 cartes Vitale ?

“Mourir, c’est bien ; mourir après avoir supprimé ses données médicales, c’est mieux”. Le thème de la prochaine campagne de com’ de la Sécu ? Non. Mais ça pourrait, car de plus en plus de données médicales de personnes décédées, volées par des hackers, sont proposées à la vente sur le darknet. Une nouvelle forme d’usurpation d’identité, où le risque pour l’utilisateur fraudeur est malheureusement minime : les morts ne se plaignent pas…

©Life Wire

Digital

Trop d’ego tue.

250. C’est le nombre de personnes accidentellement mortes en prenant des selfies entre 2011 et 2017 dans le monde. Et encore, il ne s’agit que des cas répertoriés par les scientifiques auteurs de cette étude, parue dans le Journal of Family Medicine and Primary Care. Portrait robot : jeune homme vivant en Inde. Trio gagnant des causes du décès : noyade, choc contre un véhicule, chute. Mais bon, que ne ferait-on pour briller sur les réseaux sociaux !..

©Japan Rail

Digital

Selfie folie.

Si vous êtes lecteur(trice) régulier(e) de BienVu !, il ne vous aura pas échappé que nous ne sommes pas total fana des selfies. Et ce ne sont pas les modes actuelles qui vont nous réconcilier ! Belfies (photographier ses fesses), celfies (shooter sa cellulite -si, si…), welfies (se prendre en photo en train de pratiquer du sport), drelfies (se photographier complètement bourré(e)), helfies (shooter ses cheveux) : ça n’en finira donc jamais…

©Kenzie Brenna

Digital

L’espion qui m’aimait.

Quoi ? Hein ? Comment ça, “les-géants-du-web-savent-tout-de-moi” ? Non, pas possible. Et bien si, possible. Et même avéré. Le site web spécialisé dans la sécurité des données Security Baron a inventorié l’ensemble des informations que Facebook, Google, Amazon, Microsoft, Twitter et Apple possèdent sur nous. Et encore, il ne s’agit là que des données que les “big 6” admettent officiellement collecter. A la vérité, on se retrouve complètement à poil.

©Walesdir

Digital

Réseaux chiffrés.

On vous l’accorde, ça fait un peu marronnier (vous savez, ce sujet qui revient tous les ans dans votre magazine préféré : les francs-maçons, le marché de l’immobilier, les régimes…). Il n’empêche, il ne nous semble pas absurde de vous faire part des statistiques-clés des réseaux sociaux pour l’année 2018. Dans le monde, mais aussi en France. C’est l’excellent Blog du Modérateur qui s’y colle et compile des données de plusieurs sources incontestables. Instructif.

©Jardinage.eu

Digital

Paf, bim, vlan.

Il n’est jamais inutile de se pencher sur les crises réputationnelles qui ont émaillé l’année 2018, en retracer la genèse, en comprendre les ressorts… et en mesurer les dégâts. Parce que le jour où l’on y est confronté pour soi (ou son entreprise), on est bien content d’avoir un peu potassé le sujet en amont ! Merci donc à Nicolas Vanderbiest de nous résumer les principales crises numériques et bad buzz made in 2018. Il suffit de si peu…

©Le point

Digital

I did it my way.

Ca vous est forcément déjà arrivé. Allant à un rendez-vous, vous émergez de la station de métro ou du parking souterrain, votre smartphone à la main connecté à Google Maps. Et là, vous buguez : dois-je aller à gauche ou à droite ? Grâce à la version “réalité augmentée” de Google Maps bientôt disponible, il va devenir enfantin de s’orienter, grâce aux indications real time qui apparaîtront à l’écran en se superposant à la vue de la caméra. Easy.

©Google Maps

Digital

Putain, trente ans !

Le web a (déjà) trente ans. Aujourd’hui, c’est Dr Jekyll et Mr Hyde : à la fois outil irremplaçable de savoir et d’ouverture au monde et déversoir des pires pulsions humaines. Le tout sur fond d’exploitation des données personnelles et de cybercriminalité. C’est pourquoi il est salutaire de connaître le sentiment de celui qui fut à l’origine du world wide web, Tim Berners-Lee, sur sa créature. Merci au Monde de lui donner la parole.

©Olaf Blecker (2)

Digital

The dead don’t die.

Voilà une info un tantinet glaçante : en 2070, il y aura plus de morts que de vivants inscrits sur Facebook. Ce sont deux chercheurs anglais, Carl Öhman et David Watson, qui parviennent à cette conclusion après avoir étudié une foule de données statistiques relatives au bébé de Mark Zuckerberg. Mais que faire de tous ces comptes ? Et des données qu’ils recèlent ? Les fermer ? Les monnayer ? Les sauvegarder pour les générations futures ? Vaste débat…

©Shutterstock


@bonnez-vous !