Le truc connecté du mois

Le "Truth fact du mois" © KindOfNormal.com

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact du mois" © KindOfNormal.com

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact du mois" © KindOfNormal.com

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact du mois" © KindOfNormal.com

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact du mois" ©truth facts

Le truc connecté du mois

Le "Truth Fact" du mois.

Le truc connecté du mois

Le "Truth Fact" du mois.

Le truc connecté du mois

Le "Truth Fact" du mois.

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du mois

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du mois

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du mois

Le "Truth fact" du mois

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du mois

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du mois

Le truc connecté du mois

Le "Truth fact" du jour

Le truc connecté du mois

Le "Truth Fact" du jour

Le truc connecté du mois

Le "Truth Fact" du jour

Le truc connecté du mois

Le Truth Fact du jour Truth Facts

Le truc connecté du mois

Le Truth Fact du jour

Le truc connecté du mois

L’infographie "Truth Fact" du jour

Le truc connecté du mois

Le Truth Fact du jour.

Le truc connecté du mois

Le Truth Fact du jour.

Le truc connecté du mois

Connected life.

Si, si, aussi étonnant que cela puisse paraître, les objets connectés peuvent aussi avoir une vraie utilité et être simples d’usage. Ainsi des “peanuts”, capteurs basiques mono-tâche, proposés à petit prix par Sen.se. ThermoPeanut (suivi de la température d’un lieu), SleepPeanut (monitoring du sommeil), MedPeanut (suivi d’un traitement médical) lancés en 2016 seront suivis de SafePeanut, ProximityPeanut, HydraPeanut et DoorPeanut en 2017. Keep it simple !

Sen.se

Le truc connecté du mois

Roulez jeunesse.

Voilà un objet connecté qui devrait rencontrer un vif succès auprès des parents attentifs au bien-être de leur bébé… et accessoirement pétés de thunes ! Climatisée, sonorisée, équipée d’une aide à la propulsion, dotée d’un filtre à pollen et d’un régulateur de température, pourvue d’une ceinture de sécurité, cette poussette mains libres connectée Smartbe se contrôle par smartphone ou smartwatch. Avec ça, si bébé continue à se pleurer, c’est à désespérer !

smartbe

Le truc connecté du mois

Cyborg love.

Bienvenue à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan. Direction le magasin 5S, et plus précisément le rayon des poupées Magic Beauty. Qu’ont-elles de spécial ? Bardées de capteurs et dotées d’une intelligence artificielle, elles sont réservées aux célibataires, et conçues pour combler tous leurs désirs. En d’autres mots, le bonheur accessible dès 3 800 €, accessoires pour l’hygiène (poudre de nettoyage, préservatifs, huile…) compris !

5S shop

Le truc connecté du mois

Last night a DJ saved my life.

Bientôt Noël (quinques) ! C’est connu : les idées les plus simples sont souvent les meilleures. En voici la preuve, avec Liva, ce bracelet-bijou sobre et discret qui peut tout simplement vous sauver la vie ! Il renferme un QR code contenant toutes les infos sur votre santé (préalablement chargées sur le site web de Liva). En cas de besoin, il suffira de le flasher avec un smartphone pour accéder à votre dossier médical. Et agir en connaissance de cause. Ouf !

liva

Le truc connecté du mois

Garde-chiourme.

Début d’année = bonnes résolutions. Pour vous aider à respecter les vôtres (arrêter de fumer, cesser de se ronger les ongles…), voici Pavlok. Le bracelet qui vous administre des décharges électriques (modulables jusqu’à 255 volts !) chaque fois que vous en transgressez une -que vous aurez préalablement enregistrée sur l’appli associée-. Donc, soit vous abandonnez vos mauvaises habitudes, soit vous vous munissez d’un défibrillateur !

pavlok

Le truc connecté du mois

Dormir ou conduire, il faut choisir.

Vitesse excessive, consommation d’alcool et/ou de stupéfiants, mauvais état du véhicule, endormissement : telles sont les causes d’accident de la route. Voici un objet qui pourrait bien aider à réduire la dernière : la bague connectée Snooper StopSleep. D’une autonomie de 15 heures, elle mesure la conductivité électrique de la peau et alerte -en vibrant- le conducteur lorsque celle-ci baisse, trahissant un endormissement. Moche mais salvateur.

snooper

Le truc connecté du mois

Vacances, j’oublie tout (part 2).

Les vacances d’été, ça se prépare. Si vous êtes un(e) adepte de la plage, vous êtes vraisemblablement sensibilisé(e) aux potentiels ravages du soleil. Pour les éviter, la solution la plus éprouvée est et reste ce bon vieux parasol. Ou, encore mieux, ce bon vieux parasol… connecté ! Le site Objetconnecté vous en présente quatre. Notre préférence ? celui qui suit le mouvement du soleil. Imparable.

leaf for life

Le truc connecté du mois

Gratte-moi la puce que j’ai sous la peau.

Ce mois-ci, le truc connecté du mois est… un humain. Le voyageur lambda empruntant un train de la compagnie suédoise SJ. Qui n’a plus envie de s’embêter à produire son titre de transport sous forme de ticket, mais préfère se faire scanner la puce RFID qui lui a été implantée sous la peau. Et qui par ailleurs n’est pas plus regardant que cela sur les questions de protection de la vie privée… Bienvenue dans le temps X !

SJ rail

Le truc connecté du mois

Parlez, parlez dans l’hygiaphone.

Vous vous souvenez de Bane, le super-vilain dans ”The Dark Knight Rises“ (Christopher Nolan, 2012) ? Il était affublé d’une drôle de muselière. Hushme s’en est-il inspiré ? Toujours est-il que cet étonnant casque / masque connecté permet, grâce à une technologie de réduction de son, de garder confidentiels ses appels téléphoniques. Pratique quand on est dans un lieu public ou en open space… à la seule condition de faire fi du look !

©Hushme

Le truc connecté du mois

Let’s rock, baby.

Ca ne va pas faire plaisir aux musicos, c’est certain… Mais il va bien falloir s’y faire : bientôt des robots musiciens enverront du gros son sans notre aide. Le dernier clip de Nigel Stanford, intitulé “Automatica”, préfigure l’avenir du rock : des robots bassistes, batteurs, claviéristes, guitaristes… se tireront la bourre à notre place. Et l’homme dans tout ça ? Il programmera les robots et leur apprendra à jouer. Le pire, au vu du clip, c’est qu’ils savent jouer, les bougres !

©kuka

Le truc connecté du mois

Kill the Castafiore.

Malgré votre voix de crécelle et votre ignorance des vocalises, vous souhaitez postuler à The Voice ? Gonflé, mais pas impossible. Car existe OnTune. Un accordeur vocal, sous forme de médaillon qui vient se placer au niveau du larynx et des cordes vocales. Vous l’actionnez et là, magie : vous chantez juste. Par quel miracle ? OnTune envoie des ondes aux muscles et nerfs de votre larynx pour moduler la hauteur de votre voix. 129 €, et à vous la gloire.

©on tune

Le truc connecté du mois

Donald pas content.

Quand l’art rejoint la politique, ça donne parfois des résultats étonnants. Dernier exemple en date ? La Political Lamp de l’artiste français ParseError. Une lampe nuage connectée qui réagit en temps réel à chaque tweet de Donald Trump, en déclenchant un mini-orage lumineux. Histoire d’illustrer la dangerosité des foucades du président américain, grand amateur de formules à l’emporte-pièce et de réactions outrancières.

©ParseError

Le truc connecté du mois

Silence, ça pousse.

Développée par myfood, une startup alsacienne, cette serre connectée et entièrement modulable peut -dans sa version familiale- produire jusqu’à 4 000 kg de légumes frais par an. De quoi alimenter une famille de 4 personnes. Eté comme hiver, les plantes y sont cultivées en permaculture et en bioponie verticale. Zéro pesticide, zéro déchet, zéro OGM, autonome en eau et économe en énergie, la révolution agricole est en marche !

©myfood

Le truc connecté du mois

Pump up the volume.

Attention, on est sur du lourd, du très lourd même. Voici Autoblow AI, le premier sextoy (pour messieurs) doté d’une intelligence artificielle, laquelle est censée reproduire les meilleures techniques de fellation. Et comment a-t-elle appris cela ? En étant nourrie par 1 200 vidéos pornos (ce qui fait tout de même 109 heures de fellations non stop). Disponible en 3 tailles, 10 modes de fellation au choix, vitesse réglable : un redoutable engin !

©Autoblow AI

Le truc connecté du mois

Sens, c’est du virtuel.

La réalité virtuelle, c’est chouette. Mais la réalité virtuelle AVEC des sensations (odeurs, vibrations, caresses, chaleur…), c’est super-chouette. C’est le pari du masque Feelreal, qui fait actuellement l’objet d’une campagne sur Kickstarter. Compatible avec les principaux masques VR du marché, Feelreal promet une gamme de 255 odeurs distinctes, confectionnées par un “olfactologue” et générées à partir de 9 capsules d’arômes remplaçables. Et pourquoi pas ?

©Feelreal


@bonnez-vous !