Intersellar Overdrive.

Bufoténine. Psilocybine. DMT. Kétamine. Vous ne connaissez pas ces molécules ? Alors vous ne bossez pas dans la tech dans la Silicon Valley. Car oui, les drogues psychédéliques sont de retour dans la Bay. Mais attention : à microdose. Pas question de se mettre la tête à l’envers. Il s’agit juste de doper sa créativité, booster sa performance, améliorer ses perceptions. “Pirater son propre cerveau”, comme on hackerait un site sécurisé. Si on vous le dit…

http://www.lesechos.fr/tech-medias/...