Epouse-moi, idiot.

On le sait, nos amis nippons font très fort dans le disruptif ! Akihiko Kondo, Tokyoïte de 35 ans, vient d’épouser une version holographique de la chanteuse virtuelle de J-pop Hatsune Miku. Précisons tout de suite que cet hologramme – ou du moins la machine qui l’héberge – coûte 2 300 €. Pourquoi ce mariage ? Parce qu’Akihiko, comme nombre de jeunes Japonais, ne sachant comment aborder une femme, reste seul. Une nouvelle minorité sexuelle. Tristouille…

http://usbeketrica.com/article/un-j...