Sois belle et tais-toi.

Instagram. LE réseau qui cartonne en ce moment. Un milliard d’utilisateurs. Et ses fameux influenceurs.

Parmi eux, dans le domaine de la mode, LilMiquela, avec ses faux airs d’ado rebelle. Bermuda Isbae, la bimbo blonde. Blawko, jeune black au masque noir. Shudu Gram, belle mannequin d’un noir de jais.

Leur point commun ? Ils sont virtuels, “biodigitaux”. Leurs créateurs – au service de marques puissantes – leur ont inventé une vie, des centres d’intérêt, des amis…

Bien pratique pour les annonceurs : voici des icônes jamais malades, toujours au top, disponibles full time, éternellement jeunes…

Il est tout de même bizarre de penser que des centaines de milliers de jeunes humains s’inspirent et copient des êtres digitaux. L’inverse me semblait pourtant plus logique !